Publicité en ligne : il faut repartir de zéro pour Marc Pritchard, le boss des marques chez Procter & Gamble

Marc Pritchard, le directeur des marques de Procter & Gamble (Gillette, Pampers, Duracell…) n’est pas Hamlet, mais on a presque entendu dans sa bouche la fameuse tirade du personnage shakespearien, « Il y a quelque chose de pourri au Royaume de la publicité en ligne. » Pritchard s’exprimait devant ses pairs (les pairs du royaume de la …

Lire la suitePublicité en ligne : il faut repartir de zéro pour Marc Pritchard, le boss des marques chez Procter & Gamble

Scène de crime (sur les réseaux)

« Vous avez inventé une technologie incroyable, mais aujourd’hui ce n’est plus qu’une scène de crime et vous avez les preuves en main. » C’est l’adresse faite par la journaliste du Guardian, Carole Cadwalladr, aux « Dieux de la Silicon Valley » et à Mark Zuckerberg en premier lieu. Carole Cadwalladr fut une des journalistes à l’origine de l’enquête …

Lire la suiteScène de crime (sur les réseaux)

Pinterest, le réseau au féminin

Dans le cadre de son introduction en bourse, Pinterest, le réseau social qui fait la part belle aux images, a révélé ses principaux chiffres d’activité. Le réseau revendique ainsi plus de 250 millions d’utilisateurs actifs par mois et un chiffre d’affaires 2018 de 755 millions de dollars. Par ailleurs, 75 % des utilisateurs de Pinterest …

Lire la suitePinterest, le réseau au féminin

Numéro 629

Édition du vendredi 8 février 2019 Bonjour, Dans le journal d’aujourd’hui on entend les petits oiseaux (bleus) gazouiller et on vous fait changer d’ère. Ça sent le week-end à la campagne. Franck Mayans Cui, cui Twitter revendique, au dernier trimestre 2018, 126 millions d’utilisateurs actifs par jour (près de 80 % en dehors des États-Unis). C’est …

Lire la suiteNuméro 629

Numéro 624

Édition du jeudi 31 janvier 2019 Bonjour, Et finalement la plus belle réussite (financière) de la révolution numérique ne serait-elle qu’un tabloïd géant ? Un journal à sensation nommé Facebook. Où des algorithmes ne serviraient qu’à propulser de fausses nouvelles. Et où l’intelligence artificielle ne serait là que pour servir des intérêts publicitaires. Sinon on …

Lire la suiteNuméro 624