Numéro 639

Bonjour,
On vous donne la recette du journal du jour : fintech, 5G et une goutte d’alcool. Hep, hep, hep… doucement sur l’alcool… Mélangez bien… Vous allez nous en dire des nouvelles.
Franck Mayans

Sans modération

Quels sont les produits qui ont généré le plus de chiffres d’affaires dans la grande distribution en 2018 ? Dans le top 10 publié par Nielsen on ne trouve que des boissons. Les 3 produits stars de la grande distribution en volume de chiffre d’affaires : 1/ La bouteille de Ricard d’1 litre (275 millions d’euros de CA). Elle est achetée par 8,4 % des Français. 2/ Le pack de 6 bouteilles de Cristaline (225 millions d’euros), acheté par 30 % des Français. 3/ Le pack de 20 Heineken (114 millions d’euros), choisi par 4,1 % des Français. La France a soif !

Épargnez-moi

Un nouvel arrivant dans l’univers jusque-là relativement préservé de l’épargne « tranquille ». La fintech Yeeld, se lance et se veut « la première alternative en ligne au Livret A ». Yeeld c’est un compte bancaire mobile pour mettre de l’argent de côté sans avoir à y penser. S’ajoute un partenariat avec Amazon, qui permet de bénéficier d’un abondement de 4 % des dépenses réalisées sur le site du e-commerçant.

Mélangez bien

Comment pour un occidental se faire une idée de ce que représente le e-commerçant Alibaba en Chine ? Il suffit simplement de demander à Chris Tung, le directeur marketing d’Alibaba : « En Chine nous sommes un mélange d’Amazon, Facebook et Google ». Les 3 lettres de GAFA à lui tout seul…

L’opérateur télécom américain Sprint (4e opérateur du pays, dirigé par le français, ex.SFR, Michel Combes) prévoit de lancer des offres 5G dès le mois de mai dans une dizaine de villes américaines.

Belle prise

Renault vient de passer le cap des 100 000 véhicules électriques immatriculés en France (et 200 000 en Europe). « D’ici 2022, le Groupe Renault ambitionne de réaliser 10% de ses ventes sur l’électrique », a déclaré Gilles Normand, le directeur véhicule électrique du Groupe.

WhastApp, l’application de messagerie, a fêté ses 10 ans ce week-end. Lancée le 24 février 2009, elle sera rachetée en 2014 par Facebook pour 19 milliards de dollars.

Yves Cornette prend la direction de Intelcia France. Il avait jusqu’à présent la responsabilité de la partie Nord des sites français du prestataire de centres de contacts marocain.

Qui a dit ça ?

« Qui n’a jamais utilisé un appareil mobile pour divertir un enfant à la place d’un vrai contact humain ? On a besoin de prendre un peu de recul et se demander quel rôle on souhaite faire jouer à la technologie pour notre bien-être. »

C’est Amina J. Mohammed, la vice-secrétaire générale des Nations Unies (ONU), lors d’une intervention au congrès mondial mobile de Barcelone. Le mobile, cette nounou que l’on emporte partout avec nous.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 638

Édition du lundi 25 février 2019

Bonjour,
Le cyberespace est peut-être aujourd’hui le lieu le moins sûr de toute notre galaxie. Et connecter son entreprises et ses clients à internet c’est comme traverser un champ d’astéroïdes. Même avec un bon pilote, il vaut mieux avoir de la chance. Sortez vos sabres laser…
Franck Mayans

Internet et les pirates

Le gouvernement français, par la voix de Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État chargé du numérique, vient de confirmer que l’Icann, l’organisme international qui coordonne les noms de domaine internet, avait été victime d’une attaque en ligne importante un peu avant le week-end« Ce que les pirates ont réussi à faire est quelque chose de très rare. Ils ont piraté l’annuaire et chaque fois que vous mettez l’adresse d’un site internet, au lieu d’aller sur la vraie machine, ils nous amenaient sur une autre machine qui leur appartient. », a expliqué le secrétaire d’État. Pas plus rassurante, l’Icann de son côté avait affirmé un peu plus tôt qu’il y avait « un risque en cours important sur des parties cruciales de l’infrastructure des noms de domaine. ». S’il n’y a pas lieu de s’affoler, il faut néanmoins comprendre que nous vivons désormais dans un état d’insécurité informatique permanent. La routine quoi… Et si ça se trouve ce n’est pas moi qui ai écrit ce que vous êtes en train de lire…

Vu à la radio

Dans la famille, « la voix fait son grand retour », je demande le podcast. Selon une étude américaine commandée par Chartable, 36 % des américains écoutent des podcasts au moins une fois par semaine (et 50 % au moins une fois par mois). L’étude montre par ailleurs que le podcast est un format qui semble bien placé dans la course à « l’attention ». En moyenne 43 % de ceux qui téléchargent un podcast écoutent la totalité de l’épisode qu’ils ont téléchargé. Et 44 % écoutent plus de la moitié de l’épisode.

Marque de fabrique

Quelles sont les marques les plus utiles aux yeux des consommateurs, celle qui jouent un rôle important dans leur vie ? C’est à ces questions que répond chaque année l’étude Havas avec son classement Meaningful Brands. 1800 marques passées en revue auprès des consommateurs de 31 pays. Pour 2019 les 5 marques qui arrivent en tête et sans qui notre vie ne serait pas tout à fait la même (?) sont : 1/ Google, 2/ PayPal, 3/ Mercedes Benz 4/ WhatsApp 5/ YouTube. Des technologies accessibles et de voitures moins accessibles. (Le classement complet)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email

Bouygues Telecom vient de racheter Nerim (35 millions d’euros de CA), opérateur de télécommunication spécialisé sur les offres entreprises.

Où tu iras j’irai

BMW et Daimler s’allient pour investir 1 milliard d’euros dans tout un écosystème dédié à la mobilité urbaine. Le partenariat vise à créer un service de mobilité complet et intégré, qui ira du transport en VTC au partage de véhicules, en passant par des offres de parking optimisés ou des solutions de chargement de batteries pour véhicules électriques

Qui a dit ça ?

« Nous verrons voler des drones dans les villes bien avant que d’y voir rouler des voitures autonomes. »

C’est la prévision (un rien intéressée) de Ran Krauss, le pdg de Airobotics, la société de drones à pilotage automatique.
(Calcalistech)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 630

Édition du lundi 11 février 2019

Bonjour,
On commence la semaine en musique. Après les mots et les images, c’est peut-être au son d’être désormais au centre des stratégies marketing. Le directeur marketing devra avoir l’oreille absolue.
Franck Mayans

Club privé

Google et Facebook détiennent à eux seuls 63 % du marché de la publicité en ligne (43 % pour Google et 20 % pour Facebook). Au-delà de ce duopole, 75 % des dépenses publicitaires digitales dans le monde se font en direction de seulement 5 entreprises. Le club très sélect des bénéficiaires de la manne publicitaires compte parmi ses membres, outre donc Google et Facebook, Amazon (4 % de part de marché), Microsoft (3 %), Oath (3 %), Twitter (1 %) et Snap (1 %). (State of Digital Media Q1 2019 – Polar)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Dans les dents

L’économie numérique se cache dans les détails… et au fond des salles de bain. La startup chinoise Soocas, qui commercialise une brosse à dent électrique connectée, vient de lever rien moins que 30 millions de dollars. L’entreprise fait partie de l’écurie de startup du constructeur électronique chinois Xiaomi (smartphone, montres connectées…). On attend avec impatience le coupe-ongles connecté.

Mur du son

Mastercard fait entrer sa marque dans le marketing du son.Le spécialiste américain de la carte de paiement vient de créer une signature sonore associée à sa marque. « Le son ajoute une nouvelle dimension puissante à notre identité de marque avec l’objectif que ce soit aujourd’hui et demain un élément essentiel d’identification de Mastercard. », a commenté Raja Rajamannar, le directeur marketing de l’entreprise. À une époque où l’on commence à parler de commerce vocal, « une identité audio est désormais aussi importante pour une marque que son identité visuelle », explique Matt Lieber, le président de l’entreprise de podcast Gimlet (rachetée récemment par Spotify). La mélodie a été composée par Mike Shinoda, un musicien du groupe rock Linkin Park. (Le son Mastercard sur YouTube)

Hello Bank, la filiale banque en ligne de BNP Paribas, revendique au 31 décembre 2018, plus de 400 000 clients en France et 3 millions en Europe. BNP Paribas annonce par ailleurs que son autre banque en ligne (distribuée par le réseau de buralistes), Nickel, dépasse désormais les 1,1 million de comptes ouverts.

Union européenne

La trottinette européenne contre-attaquent face à l’invasion des concurrents sur 2 roues américains (Lime, Bird…). Les 2 acteurs européens de la trottinette électrique partagée, l’allemand Tier Mobility et le suédois Voi Technology auraient envisagé une alliance. Bloomberg nous dit quand même que les discussions entamées en novembre n’avancent pas vite. Il faut peut-être recharger les batteries.

Qui a dit ça ?

« Bien sûr que les données sont importantes dans le marketing aujourd’hui, en particulier lorsque l’on doit mesurer et analyser les performances de l’expérience client dans un environnement où les points de contacts sont de plus en plus nombreux. Mais je pense qu’on surestime l’avantage que pourraient procurer les données en matière de personnalisation. La plupart du temps, je ne crois pas que les clients se disent – Wouf…, si cette expérience était personnalisée ça serait vraiment extraordinaire. »

C’est Scott Brinker d’Hubspot, l’éditeur de la plateforme de gestion marketing-vente.
(Which 50)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 628

Édition du mercredi 6 février 2019

Bonjour,
Aujourd’hui un journal atomique dans lequel le commerce en ligne et hors ligne fusionnent. Au train où vont les choses, il sera bientôt impossible de faire la différence entre des magasins physiques accessible 24h/24 et des sites de e-commerce capables de livrer dans la minute.
Franck Mayans

Message d’unité

Selon le site américain Axios, Facebook serait bien en train d’imaginer la fusion de la messagerie d’Instagram avec celle de Facebook Messenger. Plus précisément, le projet prévoit de pouvoir recevoir sur une page entreprise Facebook (et uniquement à ce stade sur les pages entreprises) un message client en provenance d’Instagram et d’y répondre depuis Facebook. Une nouvelle tentative forte de Facebook pour faire de sa messagerie un outil (incontournable ?) de relation client.

Petit épargnant

L’allemand Raisin, que l’on pourrait définir comme un courtier en ligne proposant d’optimiser son épargne à partir d’offres de banques partenaires, vient de lever 100 millions d’euros. On trouve notamment PayPal parmi les investisseurs. L’épargne c’est bien, l’investissement c’est mieux…

Il vous reste 60 minutes

Le supermarché en ligne britannique, Ocado, va expérimenter la livraison en moins d’une heure. Un pilote devrait être lancé en mars sur la partie ouest de Londres et portera sur 10 000 références. Ocado est un des rares distributeurs de produits alimentaires à avoir une activité uniquement en ligne.
Les 2 informations ne sont pas liées, mais un des grands entrepôts automatisés d’Ocado vient de subir un grave incendie qui pourrait pénaliser l’activité du e-commerçant dans les prochains jours.

Il y avait 66 millions d’enceintes vocales installées aux États-Unis à la fin décembre 2018. C’est près du double d’il y a un an selon les chiffres de l’institut d’étude CIRP. Amazon Alexa représenterait 70 % des appareils, contre 24 % pour Google Home et 6 % pour les HomePod d’Apple.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Le VTCiste français, Chauffeur Privé, change de nom pour devenir Kapten. Un nom plus facile à prononcer en Europe, nouveau terrain de conquête de l’entreprise de VTC. ChÔffeu Privai, isn’t it ?

17,3 %, c’est la part de marché d’Amazon dans le e-commerce français à la fin de l’année 2018. (Kantar Worldpanel)

Nuit blanche

Le Carrefour City École Militaire (dans le 7e à Paris) sera désormais ouvert 24h/24 et 7j/7. La nuit les encaissements se feront uniquement par les caisses automatiques. C’est le premier magasin de l’enseigne à se lancer dans ce type d’expérience. Avant la nuit vous sortiez en boîte, désormais vous sortirez pour acheter une boîte (de conserve).

Qui a dit ça ?

« Chaque entreprise a le niveau de sécurité informatique qu’elle mérite. Ça commence tout en haut. Ça se décide vraiment au niveau du conseil d’administration, du pdg, du comité exécutif. C’est à eux d’établir une culture de la sécurité et de s’assurer que les employés, les process, les technologies sont là pour garantir la sécurité des clients et de l’entreprise. »

C’est Mark Sunday, le directeur informatique d’Oracle.
(Web Pro News)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 626

Édition du lundi 4 février 2019


Bonjour,
Comme je compte sur Facebook pour rappeler ma date d’anniversaire à mes amis, Facebook peut compter sur moi pour vous rappeler que c’est aujourd’hui son anniversaire. Quand je peux donner un coup de pouce…
Franck Mayans

C’est pour un règlement

Après Apple c’est Cisco, le leader des infrastructures réseaux, qui appelle les États-Unis à adopter une réglementation comparable à la réglementation européenne sur la protection des données (RGPD). « Nous pensons que le RGPD fonctionne bien, et qu’à quelques différences près, c’est aussi ce que nous devrions mettre en place aux États-Unis », a déclaré Mark Chandler, le directeur juridique de Cisco.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Grands espaces

Hier avait lieu la finale du Super Bowl, l’événement sportif (football américain) le plus suivi aux États-Unis. Il y a un autre match qui se joue pendant le Super Bowl, celui de la coupure pub, espaces pendant lesquels les grandes marques font assaut de créativité en diffusant leurs plus beaux spots publicitaires. Les grandes stars restent évidemment les marques de sodas, alcool, chips et voitures… (Vive le sport à la télé !). Mais on notera la présence de plus en plus fortes des grands acteurs technologiques, Google, Microsoft ou Amazon. Ce dernier était présent avec rien moins que 3 marques : Amazon Prime Vidéo, Amazon Alexa, et le Washington Post, le journal dont Jeff Bezos, patron d’Amazon, est le propriétaire. (Vous pouvez visionner les pubs du Super Bowl 2019 sur iSpot.tv)

Suggestion d’amis

C’est le 4 février 2004 qu’un jeune étudiant d’Harvard de 19 ans, Mark Zuckerberg, invente The Facebook qui deviendra Facebook. Le réseau social planétaire fête aujourd’hui ses 15 ans. Laissez-lui un petit mot sur son mur, ça lui fera plaisir.

Langue vivante 1

Le site Venture Beat a fait le compte des différentes langues prises en charges par les assistants vocaux. Google Assistant est le plus doué en langue avec une trentaine de langues à son actif. Siri d’Apple parvient à « comprendre » une vingtaine de langues. Quant à l’assistant vocal d’Amazon, Alexa, il fait le minimum avec la pratique de 5 langues (Anglais, Allemand, Français, Japonais, Espagnol). On est encore loin d’une technologie universelle. Rien qu’en Europe on compte 24 langues officielles. On pourrait imaginer que le prochain grand combat des acteurs technologiques soit l’adoption d’une langue unique. L’Amazonian ?

Netflix a dépensé 1,8 milliards de dollars en publicité en 2018. C’est 65 % de plus que ce que le leader de la diffusion vidéo avait dépensé en 2017.

Pharmasimple, le site de vente en ligne de produits de parapharmacie, rachète son concurrent Enova Santé, la société montpelliéraine éditrice du site 1001Pharmacies. Pharmasimple devrait débourser 8 millions d’euros pour cette acquisition. Belle ordonnance.

Qui a dit ça ?

« Plus je réfléchis à la question des transports urbains, et plus je me dis que ce dont on a besoin ce ne sont pas plus de voitures autonomes ou plus de tunnels auto-guidés, ce sont simplement plus de pistes cyclables. »

C’est Travis VanderZanden, le pdg de Bird, le service de partage de trottinette électriques.
(Techcrunch)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 624

Édition du jeudi 31 janvier 2019


Bonjour,
Et finalement la plus belle réussite (financière) de la révolution numérique ne serait-elle qu’un tabloïd géant ? Un journal à sensation nommé Facebook. Où des algorithmes ne serviraient qu’à propulser de fausses nouvelles. Et où l’intelligence artificielle ne serait là que pour servir des intérêts publicitaires. Sinon on vous a fait des pizzas.
Franck Mayans

Cashbook

Facebook vient de communiquer ses résultats pour l’année 2018. Une chose est sûre, Facebook est une formidable machine à cash. Malgré les critiques, le groupe de Mark Zuckerberg publie un chiffre d’affaires de 55,8 milliards de dollars pour 2018, en hausse de 37 % en un an. Le bénéfice net s’établit à 22 milliards, soit 40 % du CA ! En 2018, 98 % des revenus du groupe provenaient de la publicité. Pour ce qui concerne le nombre d’utilisateurs, on peut commencer à douter de ce patchwork dans lequel il devient difficile de faire le tri entre vrais et faux comptes. Pour ceux qui veulent y croire, Facebook annonce 1,52 milliards d’utilisateurs actifs par jour sur son réseau (2,32 milliards d’utilisateurs uniques par mois). Mais le vrai tour de force de Facebook est de réussir à faire du « vrai argent » avec de fausses nouvelles.

Disparition

Google va supprimer définitivement son réseau social Google + à partir du 2 avril. Toutes les pages des comptes personnels et leurs contenus (textes, photos, vidéos…) seront progressivement effacés. Les comptes Google + entreprise (G Suite) resteront actifs. Nos souvenirs digitaux sont bien éphémères.

4 fromages

C’est le programme de fidélité le plus audacieux du moment.On le doit à l’un des leaders de la livraison de pizza, Domino’s Pizza. Le principe est de dire « chez Domino’s on aime que vous mangiez des pizzas d’où qu’elles viennent ». Ainsi chaque fois que vous mangez une pizza, que vous l’ayez acheté chez Domino ou chez un concurrent ou encore que vous l’ayez faite vous-même, Domino’s vous crédite en points fidélité. Il suffit de photographier depuis l’application mobile Domino’s la pizza que vous allez manger. Le programme (qui est aussi une belle opération pour promouvoir l’application mobile) est lancé aux États-Unis. Vous gagnez 10 points par pizza (et par semaine ; il ne s’agit pas de faire une indigestion). Une pizza gratuite à 60 points. C’est Richard Allison, le pdg de Domino’s Pizza, qui se met lui-même en scène dans le spot publicitaire de la campagne. Bon acteur.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Grosse levée de fonds pour Stripe, acteur majeur des technologies de paiement en ligne, qui se voit doté de 100 millions de dollars supplémentaires portés par le fonds d’investissement Tiger Global Management. La valorisation de Stripe dépasse désormais les 20 milliards de dollars.

Rechargez vos batteries

Le pétrolier Shell vient d’annoncer le rachat de Grennlots, entreprise américaine spécialisée dans les technologies et les infrastructures de rechargement pour les véhicules électriques. Le monde est en train de passer de l’or noir à l’or (un peu plus) vert et de la pompe à la prise.

Élections internationales

L’Élection du Service Client de l’Année poursuit son expansion internationale et lance sa première édition en Tunisie. Crée en France en 2007, l’événement qui évalue les services clients des entreprises volontaires, s’est exporté depuis 2011 en Espagne, puis au Royaume-Uni et depuis 2018 au Maroc.

Qui a dit ça ?

« Il est évident que plus le marché est large, mieux c’est pour les fintechs, les nouvelles entreprises technologiques des métiers financiers et bancaires, elles peuvent se lancer plus facilement, elles peuvent avoir plus d’opportunités. Si vous réduisez le marché, vous vous pénalisez vous-même, c’est ça le Brexit en une phrase. »

C’est Wim Mijs, le directeur général de la fédération bancaire de l’union européenne.
(CNBC)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 623

Édition du mercredi 30 janvier 2019


Bonjour,
Un journal du jour dans lequel vous avez la permission de minuit. Ne perdez pas votre pantoufle de verre à la fin de votre lecture.
Franck Mayans

Petit pépin

Apple vient de publier les résultats de son dernier trimestre (qui a pris fin le 29 décembre 2018) et comme on s’y attendait, ils sont en-dessous des attentes. Un chiffre d’affaires de 84,3 milliards sur le trimestre en baisse de 5 % par rapport au même trimestre l’année dernière (ça fait quand même près de 4 milliards qui se sont envolés !). « C’est la faute à l’iPhone » dont les revenus ont baissé de 15 %. Dans le même temps les activités de services (applications, musique…) ont progressé de 10 % avec un revenu record de 10,87 milliards de dollars. Tim Cook, le boss d’Apple, balaye ces petits soubresauts conjoncturels d’une phrase lapidaire : « Nous gérons Apple sur le long terme ».

Poésie

Le géant allemand des logiciels d’entreprise, SAP, a annoncé un plan de restructuration qui pourrait se traduire par la suppression de plus de 4000 emplois (5 % des effectifs). « Nous allons concentrer nos effectifs là où la nouvelle économie a le plus besoin de SAP : intelligence artificielle, machine learning, IOT, blockchain et informatique quantique », a expliqué Bill McDermott, le pdg de SAP, dans ce qui ressemble à un inventaire à la Prévert. Le groupe table néanmoins sur une croissance soutenue pour les années qui viennent avec une prévision de chiffre d’affaires de plus de 35 milliards d’euros pour 2023 (avec des prévisions ambitieuses sur les activités cloud).

Slack, la plateforme de solutions de communication collaboratives pour l’entreprise, revendique désormais plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde (plus de la moitié hors des États-Unis). En ce qui concerne les abonnés payants, Slack annonce 85 000 entreprises abonnées.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Spécial couche-tard

L’américain spécialiste de la livraison, Fedex, propose désormais (après l’avoir testé dans quelques villes) aux e-commerçants américains une option de livraison pour les commandes tardives. Ainsi un client pourra recevoir le lendemain une commande passée en ligne jusqu’à minuit.

BMW va lancer en Allemagne sa première trottinette électrique. La X2City sera capable de se propulser à 25 km/h et sera vendue au tarif (très BMW) de 2399 euros.

Ana Athayde vient d’être nommée directrice générale EMEA de Novagile, plateforme de pilotage de l’expérience client, filiale du groupe Sitel. Elle occupait le poste de directrice commerciale et marketing de l’entreprise depuis 2017.

Qui a dit ça ?

« La première leçon que vous apprenez en tant que responsable politique c’est que ce ne sont pas ceux qui crient le plus fort qui méritent d’être le plus écoutés. Les réseaux sociaux n’ont pas retenu cette leçon. »

C’est Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique (1997 à 2007).

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 620

Édition du vendredi 25 janvier 2019


Bonjour,
Un journal du jour dans lequel on apprend que la révolution numérique ça peut se fumer et que ça peut aussi nuire gravement à la santé des entreprises.
Franck Mayans

Qui veut gagner des milliards ?

Elles ne sont pas si nombreuses que ça les startup à réussir à lever plusieurs milliards de dollars. Encore moins quand elles sont indonésiennes. Go-Jek, que l’on pourrait qualifier d’Uber d’Indonésie, comme son modèle américain elle intervient sur le transport à la demande (moto et voiture), la livraison ainsi que divers services à la demande, vient de finaliser un tour de table de 2 milliards de dollars. Parmi les investisseurs on trouve Google et les chinois Tencent et JDcom.

Mauvaises herbes

Et si le cannabis se mettait à détrôner l’intelligence artificielle ou la blockchain dans le cœur (et le portefeuille) des investisseurs technologiques ? Sachez-le, le e-commerce se fume désormais en ligne (subtil). C’est le produit star du e-commerce de demain. Ce n’est pas moi qui le dis c’est Carol Bartz, l’ancienne pdg de Yahoo. « C’est le nouveau monde », s’écrie-t-elle ! « C’est comme le secteur des nouvelles technologies il y a 20 ans. Il y a un énorme potentiel de croissance et la possibilité de changer la vie des gens », continue-t-elle. C’est donc par ces paroles que Carol Bartz justifie son investissement (75 millions de dollars avec d’autres investisseurs) dans la CannabisTech, Caliva, une startup californienne qui vend en ligne (légalement) sous toutes ses formes des produits issus du cannabis. Je ne vous donne pas l’adresse web, je vous laisse vous débrouiller tout seul.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

La route des Indes

Foxconn, le fabricant taïwanais de produits électroniques, et principal assembleur de l’iPhone, pourrait envisager de délocaliser une partie de la production du téléphone d’Apple de la Chine vers l’Inde. Cela pourrait être une conséquence des tensions entre les États-Unis et la Chine et l’augmentation des tarifs douaniers entre les 2 pays.

T’en va pas

Quand on est une entreprise européenne et qu’on emploie 15 000 personnes au Royaume-Uni, on peut avoir des choses à dire sur le Brexit. Tom Enders, le pdg d’Airbus, dans une déclaration vidéo, (sur un ton grave face caméra) revient sur les conséquences que pourraient avoir une sortie non négociée du Royaume-Uni de l’union européenne. « Le Brexit menace de détruire un siècle de développement fondé sur l’éducation, la recherche et le capital humain », dit-il solennellement. Et d’ajouter, « S’il n’y a pas d’accord sur le Brexit, Airbus devra prendre des décisions probablement très dangereuses pour le Royaume-Uni. ». Il rappelle enfin aux Anglais qu’il y a plein d’autres pays qui seraient ravis de construire des Airbus. À bon entendeur, salut !

Petites annonces

Les 5 plus gros annonceurs publicitaires aux États-Unis en 2018 : 1/ Procter & Gamble (2,8 milliards de dollars de dépenses pub) 2/ AT&T (2,2 milliards) 3/ Berkshire Hathaway (2 milliards) 4/ Comcast (1,8 milliards) 5/ Amazon (1,8 milliards). Globalement ce sont les secteurs du commerce de détail, de l’automobile, des télécoms et de la banque-assurance qui ont été les plus gros annonceurs publicitaires en 2018. (Kantar Media)

Qui a dit ça ?

« Si le numérique a contribué à une chose, et ce dans tous les secteurs d’activité, c’est le raccourcissement du cycle de vie des entreprises. Autrefois il fallait beaucoup de temps à une entreprise pour mourir. Ça va beaucoup plus vite maintenant. »

C’est Avinash Kaushik, expert en marketing digital auprès de Google.
(Knect365)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 607

Édition du mardi 8 janvier 2019


Un journal du jour dans laquelle on fait sauter la banque et où Amazon fait sauter la bourse.

La plus grosse

Amazon est depuis hier la société avec la plus grosse valorisation boursière mondiale devant Microsoft. Si vous souhaitez racheter les actions Amazon, vous allez devoir faire un chèque de 797 milliards de dollars. Ne tremblez pas.

Faites sauter la banque

BNP Paribas connait depuis le milieu de la matinée une grosse panne qui empêche les clients de se connecter à leur compte (application mobile et site web) et de se servir de leur carte bancaire. Les services n’ont pas été rétablis à l’heure où nous écrivons ces lignes (soit 4 heures après le début de l’incident).

Auto-stop numérique

Les constructeurs automobiles allemands, Audi, BMW et Daimler, déploient en Europe un nouveau service de covoiturage. C’est leur filiale commune Here Mobility (une place de marché de la mobilité, elle-même filiale de Here Technologie) qui lance l’application SoMo. Somo (pour Mobilité Sociale), réunit un ensemble d’acteurs de la mobilité (privés et publics) et se présente justement comme le réseau social de la mobilité. Il s’agit à l’intérieur de l’application de trouver le mode de déplacement le plus approprié pour se déplacer d’un point A vers un point B (y compris gratuitement) et d’arbitrer entre différentes solutions offertes. SoMo permet aussi de créer des groupes avec des besoins de déplacement communs, notamment à l’occasion d’un événement (concert, match de foot…). SoMo est pour le moment lancé dans une quinzaine de villes en Europe, dont Nice en France. SoMo se présente comme une alternative « sociale » aux plateformes comme Uber.

Finare regroupe l’ensemble de ses activités centre de contacts sous la marque Teletech Int, entreprise que le groupe de services (47 millions de CA) dirigé par Karim Irouche avait racheté en 2016. Les centres d’appels Finare, Nelson & Nelson et Wecan, spécialisés dans la bancassurance, opéreront donc désormais sous le nom Teletech Int.

Le courtier d’assurance Aon France vient d’annoncer le rachat de Chapka Assurances, entreprise spécialisée dans la vente de contrat d’assurance voyage en ligne.

Demande d’assistance

Selon Google, son assistant personnel vocal, Google Assistant, devrait être présent sur 1 milliard d’appareils d’ici la fin du mois de janvier (contre 500 millions en mai dernier). Qu’on ne s’y trompe pas, même si la vente des enceintes vocales progresse, Google Assistant est principalement présent sur les téléphones mobiles Androïd. De son côté, Amazon annonce que 100 millions d’appareils intègrent désormais son assistant personnel intelligent, Alexa.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Qui a dit ça ?

« Nous vivons dans une époque où tout le monde veut être un influenceur et avoir de l’importance. Si vous pouvez vraiment reconnaître les clients lorsqu’ils arrivent à votre hôtel et leur donner l’impression qu’ils sont spéciaux, vous savez que vous allez peut-être obtenir quelques messages sur les réseaux sociaux et une bonne critique. »

C’est Brandon Ehrhardt, le directeur des programmes de fidélité d’Expedia. Va arriver une époque où les clients ne paieront plus qu’en avis et messages sur les réseaux sociaux. Vous prenez la carte Avis Express ?
(Loyalty 360)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr