Numéro 637

Édition du jeudi 21 février 2019

Bonjour,
Un journal du jour dans lequel on prend notre temps. Quand vous découvrirez plus bas combien vaut 1 seconde… croyez-moi, vous aussi vous allez prendre votre temps.
Franck Mayans

Un monde de brutes

De grands annonceurs américains comme Nestlé ou Disney ont annoncé qu’ils suspendaient leurs investissements publicitaires sur YouTube après que leurs publicités ont été diffusées sur des vidéos, mettant en scène des enfants, sous lesquelles apparaissaient des commentaires inappropriés. Les entreprises ont tendance à oublier que c’est l’environnement dans lequel sont diffusées leurs publicités qui valorise ou dévalorise leur message. Revenez sur France 3 Pays de la Loire.

On ne prête qu’aux riches

La Banque Européenne d’Investissement, l’institution financière de l’Union européenne, vient d’accorder un prêt de 100 millions d’euros au groupe Fnac Darty. Ce prêt entre dans le cadre du fonds européen pour les investissements stratégiques. Il a pour objectif de soutenir les entreprises européennes dans leur transformation digitale.

Filer à l’anglaise

La banque en ligne anglaise Revolut va ouvrir un centre d’appels multilingue à Porto pour son service client européen. Le site devrait accueillir 70 conseillers. « Le Portugal offre un équilibre parfait entre le coût et la qualité opérationnelle », déclare la jeune banque pour explique son choix de localisation. Revolut dispose d’un autre centre de contacts clients d’une taille équivalente en Pologne. Revolut revendique 4 millions de clients en Europe et affirme ouvrir 10 000 comptes en moyenne par jour.

Orange Bank, après un peu plus d’un an d’activité, compte 248 000 clients. Information communiquée à l’occasion de la publication des résultats d’Orange ce jeudi 21 fé

On a le temps

L’acheteur en ligne français privilégie la gratuité de la livraison (65 %) sur la rapidité de la livraison (25 %). Pour ceux qui veulent les deux, il y a l’abonnement aux offres de livraison des e-commerçants. Reste que seulement 36 % des français qui achètent en ligne ont un abonnement à un service de livraison express et illimité. Dans le domaine de l’abonnement c’est bien sûr Amazon qui arrive en tête avec 26 % des acheteurs en ligne qui ont choisi son service Prime contre 8 % pour l’offre d’abonnement de Cdiscount. (Étude CSA- FEVAD auprès de 1010 e-acheteurs français- Quelles perspectives pour le e-commerce en 2019)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email

Ceacom, le prestataire havrais de gestion de centres d’appels, prévoit le recrutement d’une centaine de personnes en 2019. L’entreprise normande qui pèse un peu plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires est labellisée « Great place to work ».

Regardez votre montre

2,6 millions de dollars… C’est le coût des 30 secondes de publicité sur la chaîne américaine ABC lors de la diffusion de la prochaine cérémonie des Oscars. À 86 000 dollars la seconde, on comprends mieux l’expression « le temps c’est de l’argent ».

Qui a dit ça ?

« Notre but n’est pas de montrer aux utilisateurs des contenus sur lesquels ils vont cliquer, s’engager, puis se rendre compte tout de suite après qu’en fait ils ont perdu leur temps. Il y un équilibre difficile à trouver entre ce que les gens pensent vouloir et ce qu’ils veulent vraiment. Vous savez, souvent les gens expriment des préférences par leurs actions qui révèlent quelque chose de beaucoup plus profond sur leurs désirs que ce qu’ils croient eux-mêmes désirer. »

C’est Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. En fait ce que veut nous dire Zuckerberg c’est que lui-même ne comprend plus rien à Facebook.
(Techcrunch)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 636

Édition du mercredi 20 février 2019

Bonjour,
On connaissait la convergence des luttes. Désormais on risque de parler de la convergence des plateformes numériques. Le meilleur de chaque (grande) plateforme dans chaque plateforme… C’est le futur tel que l’entrevoit le patron de PayPal. Les plateformes ont pris le pouvoir.
Franck Mayans

Les maîtres du monde

L’avenir rend euphorique le patron de PayPal.« Il y a aujourd’hui une explosion du commerce en ligne et nous surfons sur cette vague. Et ce que nous entrevoyons est extrêmement positif. », explique Dan Schulman. Selon lui, les paiements en ligne devraient très bientôt représenter un marché de 100 trillions de dollars (100 milliards de milliards !). « On détient aujourd’hui peut-être 1 ou 2 % de ce marché », ajoute Schulman. Une petite part de marché, mais un gros gâteau. Mais être une plateforme numérique dominante sur son marché n’est qu’une étape pour le patron de PayPal. L’avenir des plateformes, de PayPal à Facebook en passant par Google, ce n’est pas de rester chacun dans son coin à servir ses clients/utilisateurs, mais de combiner le meilleur de chaque plateforme pour offrir une super plateforme (une meta-palteforme ?) au service des entreprises. Plateformes de tous pays unissez-vous. (Interview de Dan Schulman sur la chaîne américaine CNBC)

Petit joueur

Le marché du jeu vidéo en France a généré un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros en 2018, en croissance de 15 % en 1 an. C’est le jeu de foot FIFA 19 qui a été le jeu le plus vendu en France en 2018 avec 1,3 millions d’unités, devant Red Dead Redemption 2 (1 million d’unités). Sport de masse pratiqué par 51 % des Français, le jeu vidéo est aussi, contrairement aux idées reçues, plutôt un sport d’adulte où la moyenne d’âge du joueur régulier est de près de 40 ans. (SELL – Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs).

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email

Bazar

Amazon s’intéresserait au rachat du site de e-commerce chinois Kaola. Le site distribue principalement des produits d’importation dans tous les domaines (de la mode à l’alimentation et de la beauté aux produits électroniques). L’opération qui verrait la fusion de la modeste filiale chinoise d’Amazon avec Kaola pourrait être considérée comme une tentative de pénétrer un marché national ultra-protégé.

Bi-moteur

Akio ajoute à sa solution de gestions de contacts clients (téléphone et canaux digitaux) le moteur d’automatisation des parcours clients de l’éditeur Sereneo. Les 2 entreprises viennent en effet de conclure un premier partenariat technologique dont l’objectif est d’optimiser les interactions humaines en facilitant l’automatisation de certains processus.

On fait la grosse voix

Il s’est vendu presque 2 fois plus d’enceintes vocales au 4e trimestre 2018 qu’au cours du trimestre précédent. Avec 35 % des appareils vendus sur la période, Amazon reste le ténor de l’enceinte vocale, talonné par le soprano Google avec 30 % des ventes. Le reste de la chorale se partage les miettes. (Strategy Analytics)

Qui a dit ça ?

« Pris individuellement, chaque nouveau canal de communication est moins coûteux que la publicité télévisée, mais, finalement, quand on additionne toutes les dépenses, je ne crois pas que nous ferons des économies. Nous allons investir autrement mais pas moins. »

C’est James Quincey, le patron de Coca-Cola. Et à la fin on reviendra faire de la pub à la télé…
(Les Echos)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 632

Édition du mercredi 13 février 2019

Bonjour,
Un journal du jour international où l’on parle cuisine italienne, meuble suédois, logiciel américain et banque française. Chacun sa spécialité.
Franck Mayans

Suivez le plan

Selon le Financial Times, Ikea réfléchirait au lancement d’une place de marché du meuble en ligne, un site qui commercialiserait aussi bien ses propres produits que ceux d’autres vendeurs. « Je pense qu’il y a des tonnes d’opportunités à explorer entre le modèle des grandes plateformes mondiales dominantes et celui des sites marchands d’entreprise. », a déclaré au journal Torbjörn Lööf, le pdg d’Ikea, (l’homme qui a 6 points sur son nom).

Le groupe BPCE (Banques Populaires Caisses d’Épargne) vient d’entrer en négociation avec Auchan pour acquérir 50,1 % du capital de sa filiale bancaire Oney Bank. Oney Bank, actuellement détenue à 100 % par Auchan Holding, est présente dans 11 pays et compte 3000 salariés.

On se connecte ?

Et si l’heure des montres connectées avait sonné ? C’est encore timide, mais selon les chiffres des analystes de NPD, 16 % des américains posséderaient une montre connectée. C’est plus spectaculaire en termes de croissance, avec un marché américain qui a vu ses ventes plus que doubler en un an, et qui affiche un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars. Un gâteau que se partage un tout petit nombre d’acteurs, puisque 88 % du marché est détenu par 3 vendeurs, Apple, Samsung et Fitbit.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 

Transformation

Twilio, le dynamique éditeur américain de solutions de communication multicanal pour les entreprises, vient de publier un chiffre d’affaires 2018 à 650 millions de dollars, en hausse de 63 % par rapport à 2017 (mais affiche une perte d’un peu plus de 100 millions de dollars). « Nous sommes au tout début d’une transformation des systèmes de communication, de réseaux physiques hier vers des solutions purement logicielles demain. », a déclaré Jeff Lawson, le pdg de Twilio qui commentait les résultats de l’entreprise.

Al dente

C’est le 12 avril que l’enseigne spécialisée dans la restauration italienne, Eataly, ouvrira son premier point de vente à Paris (Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie dans le 4e arrondissement). Après avoir conquis les japonais et les américains, Eataly offrira 4000 m2 de gastronomie italienne aux parisiens.

Learning Tribes, la filiale formation du groupe Sitel, confirme la nomination de Valéry Nguyen au poste de directeur général EMEA.

Qui a dit ça ?

« Le magasin a changé de place dans le parcours client. Il est parfois au tout début, d’autres fois au milieu ou encore à la toute fin. C’est pourquoi il est important de comprendre d’une part où se trouve votre magasin dans le parcours du client juste avant son achat et, d’autre part, comment mesurer l’influence de votre magasin dans ce parcours. »

C’est Andrew Neelon, le responsable des stratégies immobilières et digitales de Walmart. Si tu ne te rends plus au magasin, la magasin doit se rendre à toi…
(Retail Dive)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 631

Édition du mardi 12 février 2019

Bonjour,
Aujourd’hui dans le journal on se fait une beauté et on se demande si l’industrie cosmétique n’est pas la grande gagnante de la révolution numérique. Et vice versa… Ou comment l’industrie cosmétique et celle des réseaux sociaux se sont mutuellement enrichies et ont réinventé leurs pratiques.

Ticket de caisse

Le distributeur E. Leclerc annonce un chiffre d’affaires de 37,75 milliards d’euros pour 2018, en hausse de 1,5 % par rapport à 2017. L’enseigne souligne la performance de ses activités en ligne, avec notamment une croissance de 6,9 % des revenus de l’activité Drive. Avec 652 drives en France, E. Leclerc compte presque autant de points de retraits que de magasins.

Bonnes ondes

Amazon fait encore un petit pas dans la domotique avec le rachat de Eero, une entreprise qui fabrique des bornes Wifi pour la maison. Le web est devenu trop petit pour le géant américain. Son nouveau terrain de jeu, que ce soit avec ses sonnettes connectées, ses enceintes vocales et aujourd’hui le wifi, est désormais le domicile privé. « Le Wifi est la base de la maison moderne », explique Nick Weaver, le fondateur d’Eero. Amazon ne veut plus que l’on sorte de chez nous.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Retouche maquillage

Les réseaux sociaux et les technologies numériques sont les alliés naturels du marché de la beauté, selon Jean-Paul Agon, le pdg de l’Oréal. Les réseaux sociaux ont bénéficié de l’engouement des gens autour des produits de beauté, comme les entreprises cosmétiques ont bénéficié en retour de cet engouement. « C’est la combinaison de la beauté et du numérique qui à conduit à cette explosion de partage et de mise en scène de soi que nous observons aujourd’hui sur les réseaux sociaux », explique Jean-Paul Agon (dans Diginomica). « Il n’a jamais été aussi facile de découvrir de nouveaux produits de beauté, de les partager et de les acheter. », poursuit-il. Et de conclure, « le numérique est et restera un formidable accélérateur pour l’industrie cosmétique. »

La jeune entreprise française de location de voiture en ligne, Virtuo, vient de lever 20 millions d’euros. Le service Virtuo est disponible dans les principales grandes villes françaises, ainsi qu’à Londres et Bruxelles. L’entreprise dispose d’un parc de 1000 véhicules Mercedes (avec qui Virtuo a signé un partenariat).

OpinionWay, l’institut d’étude marketing et de sondage, pionnier des études en ligne, ouvre une filiale en Algérie. Après la Tunisie et le Maroc l’entreprise renforce ainsi sa présence au Maghreb.

Qui a dit ça ?

« Je ne regarde pas la productivité mais celle de Lauwin-Planque est dans la norme d’Amazon en France avec 35 minutes du clic de la commande du client au départ du camion de livraison. Dans notre nouveau site de Bretigny-sur-Orge, c’est 20 minutes de la commande au quai de chargement. »

C’est Ronan Bolé, le directeur de la logistique d’Amazon France. En vérité il regarde un peu la productivité…
(La Voix du Nord)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 629

Édition du vendredi 8 février 2019

Bonjour,
Dans le journal d’aujourd’hui on entend les petits oiseaux (bleus) gazouiller et on vous fait changer d’ère. Ça sent le week-end à la campagne.
Franck Mayans

Cui, cui

Twitter revendique, au dernier trimestre 2018, 126 millions d’utilisateurs actifs par jour (près de 80 % en dehors des États-Unis). C’est la première fois que le réseau à l’oiseau bleu publie cet indicateur. C’est un peu en-dessous de Snapchat, 186 millions, et évidemment très loin de Facebook, 1,52 milliards.

Ligne de beauté

Parce que le e-commerce le vaut bien… Les ventes en ligne représentent désormais 11 % du chiffre d’affaires du groupe L’Oréal. Ce chiffre issu de la publication des derniers résultats de l’entreprise cumule les ventes réalisées sur les sites l’Oréal et ceux de ses distributeurs.

On change d’ère

Selon Accenture nous serions entrés dans une nouvelle ère, l’ère du Post-Digital. La transformation digitale tout le monde est dedans, nous dit Accenture. Il ne s’agit plus de savoir dans quelles technologies investir, mais que faire de ces technologies. Cette ère post-digitale va s’articuler autour de 5 tendances. Accrochez-vous, on fait un petit voyage dans le futur. On ne va pas bien loin, Accenture parle des 3 ans à venir.
Tendance 1 : Le DARQ Power. La combinaison de 4 technologies pour accélérer le changement : DLT (distributed ledger technology), la technologie derrière la blockchain / Intelligence Artificielle / Réalité augmentée / Informatique Quantique. (Le cocktail techno d’Accenture. À consommer avec modération).
Tendance 2 : L’extrême personnalisation. La technologie va permettre une connaissance intime du client. (On ne sait pas encore si le client a envie qu’on le connaisse intimement !)
Tendance 3 : Le travailleur augmenté. La technologie offre à l’humain dans l’entreprise l’accès à de nouvelles connaissances et à des compétences étendues. (Vers le surhomme ?)
Tendance 4 : La sécurité au cœur. La sécurité informatique fait partie de l’activité de l’entreprise au même titre que la production de ses biens et services.
Tendance 5 : Un client, un marché. Chaque nouveau besoin est une nouvelle opportunité de business, même éphémère. La technologie doit permettre de capturer les signaux de nouveaux marchés.

(The Post-Digital Era is Upon Us – Accenture Technology Vision 2019)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Dolmen, l’entreprise bretonne spécialisée dans la collecte de données clients sur le point de vente, vient de lever 9 millions d’euros auprès notamment de Mediapost et Salesforce Ventures.

Dia, la chaîne de distribution espagnole hard discount, a vu son chiffre d’affaires chuté de 11 % en 2018, passant de 8,21 milliards d’euros à 7,28. Le groupe affiche une perte de 352 millions d’euros sur l’année et annonce le licenciement de 2 100 salariés en Espagne (5 % des effectifs).

Foot Locker, l’enseigne américaine de chaussures et vêtements de sport, vient d’investir 100 millions de dollars dans Goat, le site de revente en ligne de chaussures de sport d’occasion. Des chaussures de seconde main, si l’on peut dire…

Qui a dit ça ?

« Nous sommes tout près d’un point de basculement du marché de l’automobile. Les constructeurs automobiles risquent de devenir de simples fournisseurs de services de mobilité. Ils vont perdre la relation directe qu’ils entretenaient avec leurs clients. Ce n’est pas la plus séduisante des situations. »

C’est Shwetha Surender, analyste chez Frost & Sullivan. Qu’en pense Carlos Ghosn ?
(Bloomberg)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 628

Édition du mercredi 6 février 2019

Bonjour,
Aujourd’hui un journal atomique dans lequel le commerce en ligne et hors ligne fusionnent. Au train où vont les choses, il sera bientôt impossible de faire la différence entre des magasins physiques accessible 24h/24 et des sites de e-commerce capables de livrer dans la minute.
Franck Mayans

Message d’unité

Selon le site américain Axios, Facebook serait bien en train d’imaginer la fusion de la messagerie d’Instagram avec celle de Facebook Messenger. Plus précisément, le projet prévoit de pouvoir recevoir sur une page entreprise Facebook (et uniquement à ce stade sur les pages entreprises) un message client en provenance d’Instagram et d’y répondre depuis Facebook. Une nouvelle tentative forte de Facebook pour faire de sa messagerie un outil (incontournable ?) de relation client.

Petit épargnant

L’allemand Raisin, que l’on pourrait définir comme un courtier en ligne proposant d’optimiser son épargne à partir d’offres de banques partenaires, vient de lever 100 millions d’euros. On trouve notamment PayPal parmi les investisseurs. L’épargne c’est bien, l’investissement c’est mieux…

Il vous reste 60 minutes

Le supermarché en ligne britannique, Ocado, va expérimenter la livraison en moins d’une heure. Un pilote devrait être lancé en mars sur la partie ouest de Londres et portera sur 10 000 références. Ocado est un des rares distributeurs de produits alimentaires à avoir une activité uniquement en ligne.
Les 2 informations ne sont pas liées, mais un des grands entrepôts automatisés d’Ocado vient de subir un grave incendie qui pourrait pénaliser l’activité du e-commerçant dans les prochains jours.

Il y avait 66 millions d’enceintes vocales installées aux États-Unis à la fin décembre 2018. C’est près du double d’il y a un an selon les chiffres de l’institut d’étude CIRP. Amazon Alexa représenterait 70 % des appareils, contre 24 % pour Google Home et 6 % pour les HomePod d’Apple.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Le VTCiste français, Chauffeur Privé, change de nom pour devenir Kapten. Un nom plus facile à prononcer en Europe, nouveau terrain de conquête de l’entreprise de VTC. ChÔffeu Privai, isn’t it ?

17,3 %, c’est la part de marché d’Amazon dans le e-commerce français à la fin de l’année 2018. (Kantar Worldpanel)

Nuit blanche

Le Carrefour City École Militaire (dans le 7e à Paris) sera désormais ouvert 24h/24 et 7j/7. La nuit les encaissements se feront uniquement par les caisses automatiques. C’est le premier magasin de l’enseigne à se lancer dans ce type d’expérience. Avant la nuit vous sortiez en boîte, désormais vous sortirez pour acheter une boîte (de conserve).

Qui a dit ça ?

« Chaque entreprise a le niveau de sécurité informatique qu’elle mérite. Ça commence tout en haut. Ça se décide vraiment au niveau du conseil d’administration, du pdg, du comité exécutif. C’est à eux d’établir une culture de la sécurité et de s’assurer que les employés, les process, les technologies sont là pour garantir la sécurité des clients et de l’entreprise. »

C’est Mark Sunday, le directeur informatique d’Oracle.
(Web Pro News)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 627

Édition du mardi 5 février 2019


Google chiffres

Bonjour,
Dans le journal d’aujourd’hui, on compte jusqu’à 3 et on fait Ding Dong. Si vous voulez jouer avec nous, poursuivez votre lecture.
Franck Mayans

Gros moteur

C’est au tour d’Alphabet, la maison mère de Google de publier ses résultats. On retient les résultats annuels : 136,8 milliards de chiffre d’affaires pour l’année 2018, en hausse de 23 % par rapport à 2017. Le bénéfice net se porte bien également à 30,7 milliards. Le groupe reste largement dépendant de la publicité avec plus de 80 % du chiffre d’affaires qui provient de revenus publicitaires.

Plat du jour

Lunchr, la startup française qui s’est lancée dans le titre-restaurant dématérialisé (avec Mastercard), vient de lever 30 millions d’euros. Lunchr revendique 2000 entreprises clientes en France (dont Redbull, Spotify et Qonto).

Les Français ont dépensé 92,6 milliards d’euros sur les sites e-commerce en 2018 (+ 13,4 %). 35 % des revenus du e-commerce français passent désormais par un appareil mobile (smartphone et tablette). Le e-commerce français devrait dépasser les 100 milliards de revenu en 2019. (Bilan 2018 du e-commerce en France – FEVAD et KPMG)

Et 1 et 2 et 3

Comment être rapidement sur le marché, avec des produits innovants qui répondent aux attentes des consommateurs ? Ça tient à 3 questions que doivent se poser les équipes marketing, selon Marc Pritchard, le directeur marketing de Procter & Gamble.
1/ Quels sont les besoins ? (attentes des consommateurs)
2/ Qu’est-ce qu’il est possible de faire ? (réponses aux attentes)
3/ Et si on faisait plutôt ça à la place ? (innovation)
Pour Pritchard, cette façon de réfléchir permet finalement de tester une multitude de scénarios sans passer nécessairement par une coûteuse expérimentation en situation réelle.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Ding dong

En 2018, Amazon a dépensé 1,65 milliards de dollars en nouvelles acquisitions. Dans le détail ce sont 2 acquisitions majeures qui constituent le gros des dépenses, les pharmacies en ligne PillPack et Ring, les sonnettes connectées pour la maison.

C’est le 28 mars que les Galeries Lafayette ouvriront leur tout nouveau magasin sur l’avenue des Champs Élysées.Avec 6500 m2 de surface commerciale, ce sera, à date, le plus grand magasin de l’avenue.

Le temps des startup

L’éditeur Holy-Dis organise un concours de pitch autour des thématiques relatives à son cœur de métier : la planification et la gestion des temps de travail. Vous êtes une startup, vous avez développé un produit ou un service qui pourrait bien révolutionner la manière dont on appréhende le temps en entreprise ? À l’occasion de ses 30 ans (le temps passe vite), Holy-Dis vous offre 5 minutes (le temps est de plus en plus court) pour convaincre 300 professionnels des RH de la pertinence de votre projet.
Pour vous inscrire, c’est avant le 15 marsen suivant ce formulaire.

Qui a dit ça ?

« Avec la puissance de l’intelligence artificielle, les raisonnements des machines seront beaucoup plus rapides et renseignés que n’importe quel raisonnement d’esprit humain. C’est pourquoi il est fondamental de miser sur les compétences humaines que sont la réflexion et la culture. Il est bien plus tendance et utile d’apprendre la philo que le code informatique que les machines feront mille fois mieux que nous dans quelques temps, si ce n’est déjà maintenant. »

C’est Julia de Funès (la petite-fille de Louis de Funès), philosophe et auteur notamment de Socrate au pays des process.
(Wydden)

Si vous avez manqué la dernière édition, vous pouvez la lire ICI

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 626

Édition du lundi 4 février 2019


Bonjour,
Comme je compte sur Facebook pour rappeler ma date d’anniversaire à mes amis, Facebook peut compter sur moi pour vous rappeler que c’est aujourd’hui son anniversaire. Quand je peux donner un coup de pouce…
Franck Mayans

C’est pour un règlement

Après Apple c’est Cisco, le leader des infrastructures réseaux, qui appelle les États-Unis à adopter une réglementation comparable à la réglementation européenne sur la protection des données (RGPD). « Nous pensons que le RGPD fonctionne bien, et qu’à quelques différences près, c’est aussi ce que nous devrions mettre en place aux États-Unis », a déclaré Mark Chandler, le directeur juridique de Cisco.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Grands espaces

Hier avait lieu la finale du Super Bowl, l’événement sportif (football américain) le plus suivi aux États-Unis. Il y a un autre match qui se joue pendant le Super Bowl, celui de la coupure pub, espaces pendant lesquels les grandes marques font assaut de créativité en diffusant leurs plus beaux spots publicitaires. Les grandes stars restent évidemment les marques de sodas, alcool, chips et voitures… (Vive le sport à la télé !). Mais on notera la présence de plus en plus fortes des grands acteurs technologiques, Google, Microsoft ou Amazon. Ce dernier était présent avec rien moins que 3 marques : Amazon Prime Vidéo, Amazon Alexa, et le Washington Post, le journal dont Jeff Bezos, patron d’Amazon, est le propriétaire. (Vous pouvez visionner les pubs du Super Bowl 2019 sur iSpot.tv)

Suggestion d’amis

C’est le 4 février 2004 qu’un jeune étudiant d’Harvard de 19 ans, Mark Zuckerberg, invente The Facebook qui deviendra Facebook. Le réseau social planétaire fête aujourd’hui ses 15 ans. Laissez-lui un petit mot sur son mur, ça lui fera plaisir.

Langue vivante 1

Le site Venture Beat a fait le compte des différentes langues prises en charges par les assistants vocaux. Google Assistant est le plus doué en langue avec une trentaine de langues à son actif. Siri d’Apple parvient à « comprendre » une vingtaine de langues. Quant à l’assistant vocal d’Amazon, Alexa, il fait le minimum avec la pratique de 5 langues (Anglais, Allemand, Français, Japonais, Espagnol). On est encore loin d’une technologie universelle. Rien qu’en Europe on compte 24 langues officielles. On pourrait imaginer que le prochain grand combat des acteurs technologiques soit l’adoption d’une langue unique. L’Amazonian ?

Netflix a dépensé 1,8 milliards de dollars en publicité en 2018. C’est 65 % de plus que ce que le leader de la diffusion vidéo avait dépensé en 2017.

Pharmasimple, le site de vente en ligne de produits de parapharmacie, rachète son concurrent Enova Santé, la société montpelliéraine éditrice du site 1001Pharmacies. Pharmasimple devrait débourser 8 millions d’euros pour cette acquisition. Belle ordonnance.

Qui a dit ça ?

« Plus je réfléchis à la question des transports urbains, et plus je me dis que ce dont on a besoin ce ne sont pas plus de voitures autonomes ou plus de tunnels auto-guidés, ce sont simplement plus de pistes cyclables. »

C’est Travis VanderZanden, le pdg de Bird, le service de partage de trottinette électriques.
(Techcrunch)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 623

Édition du mercredi 30 janvier 2019


Bonjour,
Un journal du jour dans lequel vous avez la permission de minuit. Ne perdez pas votre pantoufle de verre à la fin de votre lecture.
Franck Mayans

Petit pépin

Apple vient de publier les résultats de son dernier trimestre (qui a pris fin le 29 décembre 2018) et comme on s’y attendait, ils sont en-dessous des attentes. Un chiffre d’affaires de 84,3 milliards sur le trimestre en baisse de 5 % par rapport au même trimestre l’année dernière (ça fait quand même près de 4 milliards qui se sont envolés !). « C’est la faute à l’iPhone » dont les revenus ont baissé de 15 %. Dans le même temps les activités de services (applications, musique…) ont progressé de 10 % avec un revenu record de 10,87 milliards de dollars. Tim Cook, le boss d’Apple, balaye ces petits soubresauts conjoncturels d’une phrase lapidaire : « Nous gérons Apple sur le long terme ».

Poésie

Le géant allemand des logiciels d’entreprise, SAP, a annoncé un plan de restructuration qui pourrait se traduire par la suppression de plus de 4000 emplois (5 % des effectifs). « Nous allons concentrer nos effectifs là où la nouvelle économie a le plus besoin de SAP : intelligence artificielle, machine learning, IOT, blockchain et informatique quantique », a expliqué Bill McDermott, le pdg de SAP, dans ce qui ressemble à un inventaire à la Prévert. Le groupe table néanmoins sur une croissance soutenue pour les années qui viennent avec une prévision de chiffre d’affaires de plus de 35 milliards d’euros pour 2023 (avec des prévisions ambitieuses sur les activités cloud).

Slack, la plateforme de solutions de communication collaboratives pour l’entreprise, revendique désormais plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde (plus de la moitié hors des États-Unis). En ce qui concerne les abonnés payants, Slack annonce 85 000 entreprises abonnées.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Spécial couche-tard

L’américain spécialiste de la livraison, Fedex, propose désormais (après l’avoir testé dans quelques villes) aux e-commerçants américains une option de livraison pour les commandes tardives. Ainsi un client pourra recevoir le lendemain une commande passée en ligne jusqu’à minuit.

BMW va lancer en Allemagne sa première trottinette électrique. La X2City sera capable de se propulser à 25 km/h et sera vendue au tarif (très BMW) de 2399 euros.

Ana Athayde vient d’être nommée directrice générale EMEA de Novagile, plateforme de pilotage de l’expérience client, filiale du groupe Sitel. Elle occupait le poste de directrice commerciale et marketing de l’entreprise depuis 2017.

Qui a dit ça ?

« La première leçon que vous apprenez en tant que responsable politique c’est que ce ne sont pas ceux qui crient le plus fort qui méritent d’être le plus écoutés. Les réseaux sociaux n’ont pas retenu cette leçon. »

C’est Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique (1997 à 2007).

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 619

Édition du jeudi 24 janvier 2019


Amazon Scout

Bonjour,
Dans le journal du jour je vous invite à dîner avec les patrons de Facebook et Twitter. Venez avec votre fusil.
Franck Mayans

Le livreur fait le trottoir

Amazon fait un nouveau pas vers l’automatisation de ses services. En fait de pas, c’est plutôt un nouveau tour de roue. Le leader du e-commerce teste actuellement dans une petite ville américaine proche de Seattle la livraison automatisée. Il s’appelle Amazon Scout, c’est un petit véhicule d’à peine 50 cm de haut qui se déplace sur ses 6 roues de façon totalement autonome pour livrer les clients Amazon de la ville de Snohomish County. Pas complètement autonome en réalité. Pendant la phase d’expérimentation, Scout est suivi dans sa tournée par un employé d’Amazon. (Vidéo de présentation de Amazon Scout par Amazon)

Chassebook

Dans une interview au magazine Rolling Stone, Jack Dorsey, le pdg de Twitter, raconte un repas mémorable qu’il a partagé avec Mark Zuckerberg, le patron de Facebook.« On était à ce moment de sa vie où il ne mangeait que ce qu’il avait lui-même tué », commence par expliquer Jack Dorsey. « Il avait fait de la chèvre pour le dîner. Et c’est lui qui avait tué la chèvre. », poursuit-il. Dorsey entre dans les détails des talents de chasseur-cueilleur de Zuckerberg : « il l’a tué avec un pistolet laser, l’a achevé avec un couteau. Et puis il l’a envoyé chez le boucher. ». On dirait Luke Skywalker qui raconte un repas avec Dark Vador.

Demandez à un vendeur

Les effectifs du commerce de détail au Royaume-Uni ont diminué de 70 000 personnes en 2018, soit une baisse de 2,2 %. Le British Retail Consortium (la fédération du commerce britannique) qui publie ces chiffres prévoit que les emplois en magasins vont continuer de chuter dans les années à venir. Une partie des emplois perdus, tempère le BRC, pourraient être compensés par des créations de postes dans les fonctions marketing digital et intelligence artificielle.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Dolist, l’entreprise bordelaise spécialisée dans les outils technologiques d’emailing vient d’annoncer le rachat de son concurrent EmailStrategie. La nouvelle entité opérera sous le nom Dolist et représentera un chiffre d’affaires consolidé de 7,3 millions d’euros (pour 75 salariés).

C’est quoi votre petit nom ?

Le e-commerçant Vente-Privée change de nom pour devenir Veepee. L’inspiration de ce nouveau nom viendrait des clients, explique l’entreprise, clients qui avaient pris l’habitude de parler de Vente-Privée comme VP… et de VP à VeePee. Avec 13,2 millions de visiteurs uniques par mois, Vente-Privée est le 5e site e-commerce le plus visité en France.

Diabolocom, l’éditeur de plateformes pour la gestion des interactions clients, annonce un chiffre d’affaires 2018 de près de 10 millions d’euros, en hausse de 20 %. L’entreprise prévoit le recrutement en 2019 de 25 nouveaux salariés dans les 4 pays où elle est implantée.

Qui a dit ça ?

« Nous sommes en train de prendre le risque d’une nouvelle fracture technologique entre ceux qui auront accès à l’intelligence artificielle et ceux qui n’y auront pas accès. Ceux sans intelligence artificielle vont devenir plus faibles, plus pauvres, moins instruits et plus malades. Il est impératif de se demander : est-ce là le monde dans lequel nous souhaitons vivre ? L’intelligence artificielle est un droit de l’homme. »

C’est Marc Benioff, le pdg de Salesforce, au forum économique mondial. Et les droits de l’intelligence artificielle on en parle quand ?

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr