Numéro 623

Édition du mercredi 30 janvier 2019


Bonjour,
Un journal du jour dans lequel vous avez la permission de minuit. Ne perdez pas votre pantoufle de verre à la fin de votre lecture.
Franck Mayans

Petit pépin

Apple vient de publier les résultats de son dernier trimestre (qui a pris fin le 29 décembre 2018) et comme on s’y attendait, ils sont en-dessous des attentes. Un chiffre d’affaires de 84,3 milliards sur le trimestre en baisse de 5 % par rapport au même trimestre l’année dernière (ça fait quand même près de 4 milliards qui se sont envolés !). « C’est la faute à l’iPhone » dont les revenus ont baissé de 15 %. Dans le même temps les activités de services (applications, musique…) ont progressé de 10 % avec un revenu record de 10,87 milliards de dollars. Tim Cook, le boss d’Apple, balaye ces petits soubresauts conjoncturels d’une phrase lapidaire : « Nous gérons Apple sur le long terme ».

Poésie

Le géant allemand des logiciels d’entreprise, SAP, a annoncé un plan de restructuration qui pourrait se traduire par la suppression de plus de 4000 emplois (5 % des effectifs). « Nous allons concentrer nos effectifs là où la nouvelle économie a le plus besoin de SAP : intelligence artificielle, machine learning, IOT, blockchain et informatique quantique », a expliqué Bill McDermott, le pdg de SAP, dans ce qui ressemble à un inventaire à la Prévert. Le groupe table néanmoins sur une croissance soutenue pour les années qui viennent avec une prévision de chiffre d’affaires de plus de 35 milliards d’euros pour 2023 (avec des prévisions ambitieuses sur les activités cloud).

Slack, la plateforme de solutions de communication collaboratives pour l’entreprise, revendique désormais plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde (plus de la moitié hors des États-Unis). En ce qui concerne les abonnés payants, Slack annonce 85 000 entreprises abonnées.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Spécial couche-tard

L’américain spécialiste de la livraison, Fedex, propose désormais (après l’avoir testé dans quelques villes) aux e-commerçants américains une option de livraison pour les commandes tardives. Ainsi un client pourra recevoir le lendemain une commande passée en ligne jusqu’à minuit.

BMW va lancer en Allemagne sa première trottinette électrique. La X2City sera capable de se propulser à 25 km/h et sera vendue au tarif (très BMW) de 2399 euros.

Ana Athayde vient d’être nommée directrice générale EMEA de Novagile, plateforme de pilotage de l’expérience client, filiale du groupe Sitel. Elle occupait le poste de directrice commerciale et marketing de l’entreprise depuis 2017.

Qui a dit ça ?

« La première leçon que vous apprenez en tant que responsable politique c’est que ce ne sont pas ceux qui crient le plus fort qui méritent d’être le plus écoutés. Les réseaux sociaux n’ont pas retenu cette leçon. »

C’est Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique (1997 à 2007).

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr