Numéro 622

Édition du mardi 29 janvier 2019


Bonjour,
Un journal du jour dans lequel les robots ont pris nos boulots et où on voyage dans l’espace. C’est comme ça que vous raconterez l’année 2019 à vos petits-enfants.
Franck Mayans

Dernière démarque ?

« Les soldes ça ne marche pour personne ». C’est Eric Mertz, le président de la Fédération nationale de l’habillement qui l’a dit hier (lundi 28 janvier) au micro de franceInfo. « Pourquoi ne pas les arrêter ? », a-t-il poursuivi. Eric Mertz réagissait aux mauvais résultats des soldes d’hiver 2019 (7 à 10 % d’activité en moins par rapport à l’année dernière). « À travers toutes ces promotions, où on fait miroiter des remises de plus en plus fantastiques, est-ce que le client croit une seule seconde qu’il est gagnant ? », se demande Eric Mertz qui préconise de revenir à des prix « sincères et honnêtes ». On pourrait faire la semaine du prix honnête une fois par mois ?

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Bac + 18

Et si on avait tout faux sur l’automatisation du travail ? Les emplois peu qualifiés et routiniers ne seraient pas nécessairement les plus directement menacés par l’automatisation. Au contraire, ce sont les emplois qualifiés qui pourraient être amenés à disparaître en priorité. C’est la thèse de Ellen Shell, professeur à l’université de Boston, journaliste et spécialiste des questions relatives à l’évolution du travail. Pourquoi ? Parce que les emplois qui exigent des compétences complexes coûtent chers. « Si vous en voulez pour votre argent vous automatisez un travail de haut niveau et couteux », explique-t-elle dans une interview au magazine Recode. « Retourner des hamburgers chez Mc Do, c’est un boulot si mal payé que ça ne vaut pas le coup d’acheter une machine pour le remplacer. ». N’allez surtout pas demander une augmentation de salaire aujourd’hui.

Ça casse

Il va y avoir des écrans brisés… Grosse chute des smartphones en Chine en 2018. Les ventes d’appareils ont baissé de 14 % en 1 an passant de 459 millions d’unités à 396 millions. Seules les marques chinoises, Huawei et Vivo ont vu leurs ventes progresser dans ce marché baissier. Huawei qui par ailleurs affiche une part de marché insolente de 27 %. La première marque non chinoise est Apple avec 9 % de part de marché. (Canalys)

U percute

Le groupe de distribution Système U (Super U…) frôle les 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 2018, à 19,94 milliards, en hausse de 2,3 % par rapport à 2017. L’activité Drive du groupe progresse elle de plus de 10 % et pèse désormais 3 % des revenus.

Décrocher la Lune

Sir Richard Branson, l’entrepreneur milliardaire britannique, a dit qu’il pensait pouvoir prendre place d’ici le milieu de l’année 2019 dans son vaisseau spatial Virgin Galactic pour inaugurer le premier vol commercial dans l’espace. Si vous souhaitez accompagner Richard Branson pour un petit tour vers les étoiles, il vous faudra débourser 190 000 dollars.

Qui a dit ça ?

« Aujourd’hui notre identité c’est le client qui la détermine. Ça signifie que notre stratégie c’est de dire, ‘quoi que vous vouliez, on va vous le fournir’. »

C’est Emily Kraftman, la directrice marketing de Deliveroo pour le Royaume-Uni. Sky is the limit ?
(Marketing Week)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr