Numéro 621

Édition du lundi 28 janvier 2019


Bonjour,
Les constructeurs automobiles sont en train de muter pour devenir des sociétés de services. Désormais dans le coffre de votre voiture vous ne trouverez plus de roue de secours, ni même de cric, mais une solution pour changer votre pneu crevé. Jetez votre clef à molette. Le smartphone remplace la boîte à outils.
Franck Mayans

L’union fait la force

Facebook a pour projet d’unifier les communications entre ses 3 application de messagerie : Messenger, WhatsApp et Instagram. L’objectif, tout en conservant l’autonomie de chaque produit, est de permettre de communiquer facilement d’une messagerie à l’autre. En clair, il devra être possible d’envoyer un message depuis WhatsApp à un utilisateur de Messenger. Ce qui va devenir difficile c’est de communiquer entre nous sans utiliser un produit Facebook.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Roue de secours

BMW, Porsche et Jaguar-Land Rover viennent d’investir 21 millions de dollars dans la startup américaine Urgently, une plateforme d’assistance et de dépannage automobile à la demande. Urgently est un peu le Uber de la panne de batterie. L’entreprise met en contact les professionnels du dépannage et les automobilistes en difficulté sur la route. « Le vieux modèle de l’assistance routière doit laisser place à une approche plus moderne et digitale », explique-t-on chez BMW.

Signez ici

Dropbox, la plateforme de stockage et de partage de fichiers en ligne, vient de racheter HelloSign pour 230 millions de dollars. HelloSign propose des solutions de signature électronique de documents. Dropbox a dépassé le milliard de chiffre d’affaires l’année dernière.

Ère glaciaire

Toupargel, l’entreprise spécialisée dans la livraison de produits surgelés, a demandé à être placé en redressement judiciaire. Ça fait froid dans le dos.

Fish and chips

Tesco, le géant de la grande distribution britannique, envisagerait de supprimer les « corners produits frais » (poisson, boucherie…) de ses magasins. Ces comptoirs spécialisés ne sont pas les espaces les plus générateur de chiffre d’affaires pour le distributeur. Au total, ce sont quelques 15 000 emplois de poissonniers, de bouchers ou de boulangers qui pourraient être menacés. Cette mesure s’inscrirait dans le gigantesque plan d’économie initié par Tesco depuis 2 ans.

Qui a dit ça ?

« Les promotions tuent la créativité. C’est une solution de facilité géniale, c’est vrai, mais l’année prochaine il faudra faire des promotions encore plus importantes, et finalement tout ce que vous faites c’est planifier les prochaines promotions. »

C’est Martino Pessina, le président de la chaîne de magasin de mode H&M aux États-Unis. Le directeur marketing veut-il se transformer en directeur des soldes ?
(Business Insider)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr