Numéro 610

Édition du vendredi 11 janvier 2019


Dans le journal du jour on passe tout à la mode tech : la HR-Tech, la Catalogue-Tech, la Commerce-Tech… À quand la Tech-Tech ? Vous pouvez prendre le week-end pour y réfléchir.

On tourne la page

Monoprix ne distribuera plus de catalogue papier. Ce sont 2400 tonnes de papier économisées par an pour l’enseigne filiale du groupe Casino. Les catalogues seront désormais diffusés uniquement sous format digital, sur l’application mobile et le web. À quoi vont désormais servir nos poubelles à papier ?

Mon DRH dans la tech

L’entreprise française Talentsoft, créée en 2007, éditrice de logiciels de gestion RH, vient de lever 45 millions d’euros. On retrouve pour cette nouvelle levée de fonds les investisseurs historiques de l’entreprise Bpifrance, Goldman Sachs et un nouvel entrant Francisco Partners. L’objectif de Jean-Stéphane Arcis, le pdg de Talentsoft, est de faire de l’entreprise « la première plateforme HR Tech en Europe ».

Petit clavier

Le marché des ordinateurs (PC de bureau et PC portable) a baissé de 1,3 % en 2018 par rapport à 2017 selon les derniers chiffres Gartner. Il s’est vendu 259 millions de machines en 2018 avec 3 constructeurs, Lenovo, HP et Dell qui réalisent 60 % des ventes. Les ordinateurs n’ont pas encore disparu de nos bureaux ou de nos genoux.

Odity, le prestataire de la relation client et de centres contacts, a dépassé pour la première fois en 2018 les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. Odity est l’un des opérateurs français à avoir choisi assez tôt (2011) Madagascar pour implanter ses sites de production. Déjà présent au Royaume-Uni, Odity se verrait bien partir en 2019 à la conquête des marchés italiens, espagnols ou allemands, selon les ambitions affichées par son président Benoît Vorilhon.

Cpasmal

CNOVA, la filiale e-commerce du groupe Casino et maison-mère de Cdiscount, vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2018 en hausse de 5,1 % à 2,17 milliards d’euros. Cdiscount reste le 2e site e-commerce en France en nombre de visiteurs (derrière Amazon) avec les connexions mobile qui représentent désormais 63 % du trafic et 44 % du volume d’affaires.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Tout de suite maintenant

Le e-commerçant allemand Otto (l’équivalent de La Redoute) va tester le paiement instantané sur son site en partenariat avec la banque Hanseatic. Le paiement instantané est un virement en temps réel de compte à compte, une alternative au paiement par carte bancaire. Otto est un des tous premiers e-commerçants européens à se lancer dans le paiement instantané.

Qui a dit ça ?

« La loyauté du client envers sa banque, cela n’existe plus. Désormais, ce qui l’intéresse, c’est que le service soit pratique et bon marché, ce n’est pas plus sophistiqué que cela. »
C’est Christina Kehl, la directrice de l’association des start-up financières suisses. Et la loyauté des banques envers leurs clients, ça existe toujours ?
(Le Temps)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr