Numéro 609

Édition du jeudi 10 janvier 2019


Un journal du jour dans laquelle Jeff Bezos se sépare de sa femme, ING de son Direct, Pepsi de son slogan et Proximus de ses employés. Dis-moi qu’on ne se quittera jamais nous deux ? S’il te plaît…

Qu’est-ce qu’on va dire aux enfants ?

Notre cœur s’est serré ce matin en apprenant la nouvelle. Après 25 ans de mariage, Jeff Bezos, le patron d’Amazon, divorce. Il avait rencontré son épouse MacKenzie Tuttle sur les bancs de l’université de Princeton. Elle fut aussi l’une des premières salariées d’Amazon. « J’étais là quand il a rédigé le premier business plan d’Amazon », a-t-elle rappelé. L’homme le plus riche du monde pourrait devenir l’homme à moitié le plus riche du monde. On dédie à Jeff cette chanson de Jacques Brel.

Des chiffres et une lettre

N26, la banque mobile d’origine allemande, vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 300 millions de dollars.Depuis sa création en 2013 la banque a levé 513 millions de dollars. La valorisation de N26 est désormais estimée à 2,7 milliards de dollars. Présente dans 24 pays européens, elle envisage de se lancer aux États-Unis en 2019. En France N26 revendique 600 000 clients (2,3 millions en Europe).

Direct live

La banque en ligne ING Direct change de nom pour devenir… ING. « Le passage d’ING Direct à ING permet de réaffirmer le positionnement de simplicité de la marque », explique la banque. Cette simplification s’inscrit également dans une « démarche d’harmonisation » internationale des différentes filiales du groupe néerlandais ING.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Alipay, la solution de paiement mobile du e-commerçant chinois Alibaba, compterait plus de 1 milliard d’utilisateurs dans le monde. Certes 700 millions d’utilisateurs sont des chinois, mais Alipay a aussi connu ces dernières années un fort développement dans le reste de l’Asie, et notamment en Inde.

Économies digitales

L’opérateur télécom belge Proximus a annoncé qu’il allait supprimer 1900 emplois au cours des 3 prochaines années. Une vaste restructuration (13 % des effectifs) que l’opérateur préfère qualifier de « transformation vers le digital ». L’objectif reste cependant bien d’économiser 240 millions d’euros d’ici 2022 « afin de rester pertinent sur le marché et poursuivre les investissements nécessaires dans les réseaux, l’innovation et le contenu », explique-t-on chez Proximus.

On bulle

Pepsi (la boisson au cola) change de slogan et passe de « Live for now » (vivez le moment présent) à « For the Love of It » que l’on pourrait traduire par « Par passion » ou « Parce ce qu’on aime ça ». Je verrais bien le prochain slogan être « Love it Now ».

Qui a dit ça ?

« Les entreprises qui aujourd’hui traversent des difficultés, sont d’abord des entreprises qui doivent faire face à des crises de confiance. »
C’est Marc Benioff, le patron de Salesforce. Quand les clients n’ont plus la foi…

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr