Numéro 608

Édition du mercredi 9 janvier 2019


Dans le journal d’aujourd’hui Tim (Cook) et Mark (Zuckerberg) nous dévoilent ce qu’ils vont faire en 2019. En gros, il s’agit de rendre le monde meilleur. J’espère qu’ils auront assez de 12 mois pour remplir leur mission.

Langue vivante 1

Google Assistant, l’assistant vocal virtuel de Google, va disposer d’un mode traduction instantanée (interpreter mode). Il permettra à deux personnes d’échanger en temps réel dans des langues différentes. Presque en temps réel en vérité car l’assistant transpose d’abord la voix en texte avant de la restituer en voix dans la langue de l’interlocuteur. Cela crée encore un petit décalage entre les deux conversations. Google Assistant comprend pour le moment 27 langues (qu’il peut détecter automatiquement).

Le défi de Mark

Chaque année Mark Zuckerberg (le patron de Facebook) se lance un défi. Apprendre le mandarin, visiter tous les États américains, lire 25 livres… constituaient quelques-uns des challenges qu’il s’était lancé les années précédentes. Son challenge pour 2019 ? « Organiser une série de discussions publiques sur l’avenir de la technologie dans la société – les possibilités, les défis, les espoirs et les inquiétudes. ». On dirait un sujet de rédaction de collège. Zuckerberg, explique en gros qu’il s’agit pour lui de sortir de sa peau d’ingénieur pour envisager le futur de la technologie sous d’autres aspects que ceux purement techniques.

La voix de l’Amérique

53 millions d’américains, soit 21 % de la population de plus de 18 ans, posséderaient une enceinte vocale intelligente. Malgré un taux de pénétration qui a progressé de 35 % en 1 an, l’adoption reste modeste. 53 % des propriétaires de ces assistants vocaux les utilisent au moins 1 fois par jour. 16 % ne les utilisent jamais ! (Étude NPR et Edison Research réalisée du 26/12 au 30/12/2018 auprès de 1002 personnes)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

La fréquentation des centres commerciaux français a baissé de 1,7 % en 2018 selon l’indice du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC). La faute au beau temps et aux gilets jaunes, explique le CNCC.

Quoi de neuf docteur ?

Tim Cook, le patron d’Apple, a le sens du suspense. « Vous allez voir, nous allons annoncer de nouveaux services cette année », a-t-il déclaré lors d’une interview à la chaîne de télé américaine Cnbc. « On travaille dessus depuis plusieurs années. Je crois que ça va devenir quelque chose de super important », a ajouté Tim. Mais alors quelle est cette chose, Tim ? On n’en saura pas beaucoup plus sinon que ça concernera la santé. Dans un excès de modestie Cook précise quand même que d’ici quelques années lorsqu’on évoquera le nom d’Apple on dira : « La contribution la plus importante d’Apple à l’humanité s’est faite dans le domaine de la santé ». Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours.

Adios

Alejandro Reynal a annoncé qu’il allait quitter Atento, entreprise dont il était le pdg depuis 2011. Ancienne filiale de l’opérateur espagnol Telefonica, Atento est aujourd’hui l’un des leaders de la gestion de la relation client en Amérique Latine. Alejandro Reynal restera cependant à la tête d’Atento jusqu’à la nomination d’un nouveau pdg.

Qui a dit ça ?

« Rien n’a autant bouleversé le marketing que la technologie et les données. Il y a aujourd’hui des directeurs marketing qui ont des budgets technologiques plus importants que celui du directeur informatique de leur entreprise. » 
C’est Raja Rajamannar, le directeur marketing de Mastercard.
(Marketing Dive)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr