Numéro 605

Édition du vendredi 4 janvier 2019


Bonjour,
Une lettre du jour dans laquelle on vous propose de gagner de l’argent au volant d’un camion et de tout dépenser à la bourse. Vous n’êtes pas obligé de suivre nos conseils.

Commerce intelligent

28 % des 250 plus grandes entreprises mondiales du commerce de détail ont introduit en 2018 des technologies d’intelligence artificielle dans leurs processus (41 % si on ne retient que le top 100). On parle ici des technologies d’apprentissage automatique (machine learning), de reconnaissance du langage naturel, de chatbot ou d’analyse d’image. Les entreprises françaises du secteur sont particulièrement en pointe avec 37 % d’adoption, devant les États-Unis à 25 % et juste derrière le Royaume-Uni à 39 %. Une pénétration qui se focalise aujourd’hui sur les processus clients avec 74 % des projets déployés qui concernent des utilisations orientées service client (au sens large si on inclut les ventes et le marketing) contre 26 % pour les opérations de production. (Étude Capgemini – Building the retail superstar)

Même pas mal

Alors que l’action Apple a été chahutée hier en Bourse (moins 10 % dans la journée), après des prévisions de revenus inférieures aux attentes, le constructeur de l’iPhone célèbre les performances de son magasin d’application (l’App Store). Entre Noël et le jour de l’an, en 1 semaine donc, les clients d’Apple ont dépensé… 1,22 milliards de dollars sur l’App Store. Rien que le 1er de l’an 2019, ce sont 322 millions de dollars qui ont été dépensées en applications et en jeux. Un chiffre record selon la firme à la pomme.

Tu vas le bouger ton camion ?

2019, année de la livraison ? Walmart, le géant mondial de la grande distribution, a recruté en 2018 près de 1 500 chauffeurs pour sa flotte de livraison. 143 % de plus qu’en 2017 ! En accroissement net (départs divers), ce sont environ 700 chauffeurs qui sont venus s’ajouter à la flotte privée de l’enseigne. Compte tenu des difficultés de recrutement (le métier n’est pas facile), un jeune chauffeur poids-lourd Walmart pourrait gagner jusqu’à 86 000 dollars par an. Ils recrutent encore pour 2019, si ça vous tente.

Pour ceux qui aiment Numériq1
Vous pouvez désormais soutenir très facilement votre newsletter préférée (je sais que vous en aimez d’autres…) grâce à Tipeee, la plateforme de financement participative. À partir de 1 euro vous participez à la création quotidienne de la newsletter.

Les inscriptions pour l’édition 2020 de L’Élection du Service Client de l’Année viennent de s’ouvrir. Vous avez jusqu’au 15 mars pour candidater. Une matinée de présentation de l’événement est prévue le 31 janvier à Paris.

Nestlé a choisi de déployer globalement Workplace de Facebook, la version professionnelle du réseau, comme outil de communication interne pour ses 210 000 salariés.

Petites économies

Si vous deviez miser toutes vos économies sur une valeur technologique en 2019, choisissez Netflix. C’est en gros le conseil des analystes de Goldman. Ils prévoient une augmentation de 50 % du titre d’ici la fin de l’année. « Nous restons persuadé que l’investissement de Netflix dans le contenu, la technologie et la distribution continuera de stimuler la croissance du nombre d’abonnés bien au-delà des attentes, tant aux États-Unis qu’à l’échelle internationale. », expliquent-ils. Netflix, c’est comme le Livret A, les images en plus.

Qui a dit ça ?

« Google, Amazon et Facebook suivent la même stratégie. Ces géants technologiques bénéficient d’un privilège de plateforme, c’est-à-dire qu’ils ont la possibilité de donner la priorité à leurs propres produits ou services par rapport à ceux de leurs concurrents qui dépendent de leurs plateformes. En faisant cela ils prétendent améliorer leurs produits au bénéfice des clients. En réalité, une entreprise qui aurait un meilleur produit ou service serait de toute façon écrasée car ce sont ces géants qui contrôlent le jeu tout en y jouant. »

C’est Sally Hubbard, l’ancienne adjointe au procureur du bureau antitrust de New York. (CNN)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr