Mars : un coup de mark-éthique (et ça repart)

Il y aussi une raison d’être et de l’éthique dans une barre chocolatée Mars. C’est Michele Oliver, la directrice marketing du groupe Mars (Bounty, M&M’s, Twix…) qui l’explique dans Marketing Week :

« Certains de nos produits sont vendus à moins d’un euro. Est-ce que vous pensez vraiment que le consommateur se soucie de l’éthique, des valeurs et des principes de l’entreprise qui commercialise ce type de produits ? On a réalisé des études sur le sujet, et bien figurez-vous que la réponse est clairement oui ! »

Pour Michele Oliver, les consommateurs aujourd’hui « s’attendent à ce que les marques se comportent de façon responsable et éthique ». Même à l’heure du goûter, pourrions-nous ajouter.

Et chez Mars poursuit-elle, cette façon responsable et éthique de faire des affaires « ce n’est pas qu’un truc marketing. Cela traverse toute l’entreprise, de notre chaîne d’approvisionnement jusqu’à nos recrutements. »

Le marketing aujourd’hui ce n’est plus « Il n’y a pas de mal à se faire du bien », mais « Il n’y a que du bien à se faire du bien » (à moins que ce soit « Il n’y a que du bien à se faire du mal » ?)