Numéro 614

Édition du jeudi 17 janvier 2019


Bonjour,
À croire que le jeudi ça soit le jour du marché dans l’économie numérique. Il y a plein de choses à vendre dans le journal du jour. Prenez un panier (et un gros portefeuille), il y en a pour tous les goûts : plateformes web, applications mobiles et éditeurs… Il y a un artisan boulanger qui a réussi à se glisser au milieu du marché. Pensez au moins à ramener le pain.
Franck Mayans

Parti sans laisser d’adresse

773 millions d’adresses emails et 21 millions de mots de passe ont fuité sur le web (ils étaient disponibles sur des forums spécialisés). C’est ce que vient de révéler Troy Hunt, le spécialiste australien de la sécurité web. Les données proviendraient de différents sites ou services piratés. Troy Hunt propose un site (have i been pwned ?) sur lequel on peut vérifier si une adresse a été compromise. Big cata.

Compte joint

C’est le gros coup du jour. Fiserv, un des leaders des solutions technologiques pour le secteur financier (paiement, sécurité…), rachète First Data, spécialiste des terminaux de paiement physiques, pour 22 milliards de dollars. Au cumul les 2 entreprises vont frôler les 18 milliards de revenus et les 40 000 salariés.

Vous êtes demandé au service du personnel

Salesforce discuterait du rachat de Clicksoftware, éditeur de solution pour les ressources humaines (planification, gestion de contrats…). Le site Calcalist parle d’une transaction qui pourrait avoisiner 1,5 milliard de dollars. Clicksoftware compte parmi ses clients des grands groupes comme Deutsche Telekom, Bosh, Caterpillar, Philips… Une (grosse) brique RH dans l’écosystème du leader du CRM.

Qui c’est la plus belle ?

Amazon se lance dans le maquillage avec sa marque Find., une gamme exclusive de produits de beauté haut de gamme (je n’ai pas vérifié), du rouge à lèvre au mascara en passant par le vernis à ongle. Les produits sont vendus, par duo ou trio, ou par pack (c’est élégant quand on parle de maquillage !).

Pierre et Vacances rachète la startup marseillaise RendezvousCheznous, plateforme d’activités touristiques proposées par des acteurs locaux.

Selon le site Fintech, le groupe Casino devrait prendre une participation minoritaire dans l’application d’agrégation de comptes bancaires, Bankin’.

Pain perdu

41 % des 18-24 ans achètent leur pain en super/hypermarché plutôt qu’en boulangerie (28 % pour l’ensemble des Français). Je ne juge pas… on fait tous des erreurs de jeunesse. (Sondage YouGov auprès de 1005 personnes représentatives)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Qui a dit ça ?

« Je dirais que notre stratégie marketing, c’est comme faire des lasagnes. Il y a plusieurs couches, mais toutes sont liées les unes aux autres. Il n’est pas possible de pointer un ingrédient qui soit le facteur principal du succès. »
C’est Erik de Roos, un garçon qui s’y connait en marketing et en lasagne, puisqu’il est le directeur marketing du fabricant australien de pâtes, San Remo.
(CMO)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 613

Édition du mercredi 16 janvier 2019


Un journal du jour dans lequel vous trouverez à boire et à manger. On vous emmène dîner au Japon ou boire un verre à la maison. À vous de choisir…

C’est pour dîner ?

American Express vient de racheter le japonais Pocket Concierge, un service de réservation en ligne de restaurants.La particularité de Pocket Concierge est d’être spécialisé sur les « restaurants remarquables » et étoilés. (Si vous voulez avoir un aperçu de la haute gastronomie japonaise ou réserver une table pour ce soir, c’est ici).

La trottinette qui valait des milliards

L’américain Lime, spécialiste du partage de trottinettes électriques, serait sur le point de lever 400 millions de dollars. Cela valoriserait une entreprise fondée il y a tout juste 2 ans (janvier 2017) autour de 2 milliards de dollars.

Système M

Satya Nadella, le pdg de Microsoft, a donné devant la presse, sa vision de l’informatique d’entreprise aujourd’hui. Pour Nadella, la partie logicielle se construit désormais autour de 4 systèmes (2 systèmes traditionnels et 2 nouveaux systèmes) :
1/ Les systèmes d’enregistrement : les logiciels dans lesquels sont recueillis les données de l’entreprise (logiciels comptables, de paye…).
2/ Les systèmes d’engagement : les logiciels de gestion de la relation client (CRM).
3/ Les systèmes d’observation : les logiciels qui vont recueillir les informations et mesurer les performances des objets connectés (capteurs, internet des objets, voitures connectées…).
4/ Les systèmes d’intelligence : les logiciels d’intelligence artificielle qui ont vocation à donner une information prédictive pour aider à la décision.
Il va sans dire, mais Nadella le précise, que Microsoft est l’un des rares éditeurs à être présent sur les 4 systèmes.

Ça push

Urban Airship, l’américain spécialiste des notifications web (SMS, email, messagerie, applications mobiles…), rachète le français spécialisé du même domaine, Accengage. Patrick Mareuil, le pdg d’Accengage, prend la tête de la division Europe du nouveau groupe.

Knowesia, l’éditeur de solution d’automatisation des parcours client, fusionne définitivement avec EasyVista (28,7 M d’euros de CA en 2017), l’entreprise de gestion de services informatiques qui a procédé à son acquisition il y a 18 mois. Les produits Knowesia seront désormais développés sous la marque Self Help.

Un dernier verre ?

Netlix, Deezer et Tinder : top 3 des applications mobiles (hors jeux) qui ont généré le plus de revenus en France en 2018. Dans le top 10 on compte 6 applications de rencontre. (App Annie)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Qui a dit ça ?

« Comment recommander le bon produit à une personne qui achète un livre sur Platon puis des disques de hard rock pour son fils ? »
C’est François Ozanne, le directeur e-commerce Fnac-Darty, qui explique travailler sur ce type de problématiques pour optimiser ses algorithmes de recommandation. Moi qui ne suis pas un algorithme j’aurais suggérer une édition en grec ancien d’un album d’AC/DC.
(Le journal du net)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 612

Édition du mardi 15 janvier 2018


Les analystes semblent être unanimes : pour survivre en 2019, et au-delà, il faudra avoir un beau brin de voix. En 2019 tout passera par la voix… Vous pouvez arrêter vos cours de dactylographie et d’orthographe. Reprenez le chant.

Vivement dimanche

Le mouvement des Gilets Jaunes (vous en avez peut-être entendu parler ?) va-t-il installer définitivement le dimanche comme « le jour du shopping » ? Le CNCC (Centre National des Centres Commerciaux) vient de publier les résultats de fréquentation des centres commerciaux au cours de la première semaine de soldes d’hiver 2019. Alors que le samedi a connu une baisse de fréquentation de 4,1 % (par rapport à la même semaine l’année dernière), le dimanche a vu la fréquentation progresser de 22,2 %. Au cumul, sur la semaine, la fréquentation est comparable à celle de l’année dernière (+ 0,2 %).

Le retour du chef

PayPal vient de nommer Allison Johnson directrice marketing. C’est un petit événement car il n’y avait plus de Chief Marketing Officer (directeur marketing) chez PayPal depuis 2013. Et comme on ne fait pas les choses à moitié chez le spécialiste des paiements en ligne, Allison Johnson occupera aussi le poste de directrice générale adjointe. Elle avait travaillé au marketing chez Apple entre 2005 et 2011.

Duo vocal

Deux spécialistes de la gestion de la voix en relation client se rapprochent. L’anglais Iovox, spécialiste du call tracking (analyse, suivi et identification des sources d’appels téléphoniques), rachète le français WannaSpeak, autre startup spécialisée dans la voix (click to call, analyse vocale et call tracking). Ce n’est pas encore une chorale, mais c’est un beau duo.

Silence !

Selon Gartner, d’ici 2023, 25 % des interactions des employés avec leurs applications professionnelles se feront par la voix. Il va y avoir du brouhaha dans les open space. Il vous reste 4 ans pour insonoriser.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Envoyez vos CV

À la fin de l’année dernière, Amazon annonçait que Crystal City, près de Washington DC, serait une des deux villes américaines qui accueillerait le nouveau siège social de l’entreprise et la moitié des 50 000 employés qui vont avec. Les consultants de Eagle Hill Consulting viennent de réaliser un sondage auprès de la population active de la région de Washington DC pour mesurer l’impact de l’arrivée d’Amazon. Il en ressort que 51 % des personnes interrogées envisagent de quitter leur job actuel pour rejoindre Amazon. Ils sont 71 % parmi ceux qui travaillent dans le secteur informatique. Dans tous les cas la principale motivation (pour 71 %) est la perspective d’un meilleur salaire.

Qui a dit ça ?

« Je ne crois pas vraiment dans la segmentation telle que les professionnels du marketing en parlent habituellement. Je pense que c’est une stratégie paresseuse et qu’en réalité il est impossible de faire entrer nos clients dans des cases précises. »
C’est Amanda Hill, la directrice marketing et expérience client du grand magasin anglais Harrods. Je ne suis pas un persona, je suis une personne !
(MarketingWeek)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 611

Édition du lundi 14 janvier 2019


Un journal du jour dans lequel on hésite entre survivre et aller à la pêche. Pas de doute, on doit être lundi.

Vu à la télé

La plateforme de prise de rendez-vous médicaux, Doctolib, a lancé le 13 janvier son service de téléconsultation médicale.Après avoir pris rendez-vous avec un des 500 médecins concernés (et équipés), le patient est invité à rejoindre un espace vidéo sécurisé en ligne pour débuter sa consultation à distance. Le paiement s’effectue en ligne au prix d’une consultation en cabinet et est remboursée par la sécurité sociale selon le barème habituel. Les professionnels de santé sont eux facturés 79 euros par mois par Doctolib. Regardez la caméra et toussez.

Un petit pas pour l’homme

Space X, l’entreprise d’Elon Musk de construction de vaisseau spatial, va licencier 10 % de ses effectifs (soit environ 600 personnes). On sait que le poids est l’ennemi de la course à l’espace. Pour échapper à l’attraction terrestre, il faut alléger. C’est presque l’argument de Space X pour justifier ces licenciements : « Pour réussir à développer des engins spatiaux interplanétaires et un internet spatial, SpaceX doit devenir une entreprise plus légère ». Nos « talentueux collaborateurs », comme les qualifie Space X, sont priés de sauter en cours de route dans le vide… et de redescendre sur terre.

Pêche interdite

L’office fédéral allemand antitrust pourrait interdire à Facebook de collecter les données de ses utilisateurs en Allemagne. Pour le régulateur, le consentement des utilisateurs au partage de leurs informations n’est pas pleinement explicite.

PayPal va ouvrir un nouveau site pour son service client à Alabang aux Philippines. Il sera chargé de répondre aux demandes des clients anglophones. Le site devrait rassembler plus de 1000 employés d’ici deux ans.

Le survivant

Chiffre surprenant donné par Forrester. L’adoption de l’email chez les jeunes américains âgés de 12 à 17 ans serait plus forte que celle des réseaux sociaux. Ils sont ainsi 82 % à utiliser l’email au moins une fois par mois contre moins de 70 % pour Facebook ou Snapchat. (Étude Forrester auprès de 4500 américains âgés de 12 à 17 ans.)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Qui a dit ça ?

« Un bon produit a besoin d’un dictateur pour se développer. Si trop d’opinions s’expriment le produit s’effondrera. »
C’est Allen Zhang, le fondateur de l’application chinoise Wechat. Leçon de marketing à la chinoise.
(Bloomberg)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 610

Édition du vendredi 11 janvier 2019


Dans le journal du jour on passe tout à la mode tech : la HR-Tech, la Catalogue-Tech, la Commerce-Tech… À quand la Tech-Tech ? Vous pouvez prendre le week-end pour y réfléchir.

On tourne la page

Monoprix ne distribuera plus de catalogue papier. Ce sont 2400 tonnes de papier économisées par an pour l’enseigne filiale du groupe Casino. Les catalogues seront désormais diffusés uniquement sous format digital, sur l’application mobile et le web. À quoi vont désormais servir nos poubelles à papier ?

Mon DRH dans la tech

L’entreprise française Talentsoft, créée en 2007, éditrice de logiciels de gestion RH, vient de lever 45 millions d’euros. On retrouve pour cette nouvelle levée de fonds les investisseurs historiques de l’entreprise Bpifrance, Goldman Sachs et un nouvel entrant Francisco Partners. L’objectif de Jean-Stéphane Arcis, le pdg de Talentsoft, est de faire de l’entreprise « la première plateforme HR Tech en Europe ».

Petit clavier

Le marché des ordinateurs (PC de bureau et PC portable) a baissé de 1,3 % en 2018 par rapport à 2017 selon les derniers chiffres Gartner. Il s’est vendu 259 millions de machines en 2018 avec 3 constructeurs, Lenovo, HP et Dell qui réalisent 60 % des ventes. Les ordinateurs n’ont pas encore disparu de nos bureaux ou de nos genoux.

Odity, le prestataire de la relation client et de centres contacts, a dépassé pour la première fois en 2018 les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. Odity est l’un des opérateurs français à avoir choisi assez tôt (2011) Madagascar pour implanter ses sites de production. Déjà présent au Royaume-Uni, Odity se verrait bien partir en 2019 à la conquête des marchés italiens, espagnols ou allemands, selon les ambitions affichées par son président Benoît Vorilhon.

Cpasmal

CNOVA, la filiale e-commerce du groupe Casino et maison-mère de Cdiscount, vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2018 en hausse de 5,1 % à 2,17 milliards d’euros. Cdiscount reste le 2e site e-commerce en France en nombre de visiteurs (derrière Amazon) avec les connexions mobile qui représentent désormais 63 % du trafic et 44 % du volume d’affaires.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Tout de suite maintenant

Le e-commerçant allemand Otto (l’équivalent de La Redoute) va tester le paiement instantané sur son site en partenariat avec la banque Hanseatic. Le paiement instantané est un virement en temps réel de compte à compte, une alternative au paiement par carte bancaire. Otto est un des tous premiers e-commerçants européens à se lancer dans le paiement instantané.

Qui a dit ça ?

« La loyauté du client envers sa banque, cela n’existe plus. Désormais, ce qui l’intéresse, c’est que le service soit pratique et bon marché, ce n’est pas plus sophistiqué que cela. »
C’est Christina Kehl, la directrice de l’association des start-up financières suisses. Et la loyauté des banques envers leurs clients, ça existe toujours ?
(Le Temps)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 609

Édition du jeudi 10 janvier 2019


Un journal du jour dans laquelle Jeff Bezos se sépare de sa femme, ING de son Direct, Pepsi de son slogan et Proximus de ses employés. Dis-moi qu’on ne se quittera jamais nous deux ? S’il te plaît…

Qu’est-ce qu’on va dire aux enfants ?

Notre cœur s’est serré ce matin en apprenant la nouvelle. Après 25 ans de mariage, Jeff Bezos, le patron d’Amazon, divorce. Il avait rencontré son épouse MacKenzie Tuttle sur les bancs de l’université de Princeton. Elle fut aussi l’une des premières salariées d’Amazon. « J’étais là quand il a rédigé le premier business plan d’Amazon », a-t-elle rappelé. L’homme le plus riche du monde pourrait devenir l’homme à moitié le plus riche du monde. On dédie à Jeff cette chanson de Jacques Brel.

Des chiffres et une lettre

N26, la banque mobile d’origine allemande, vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 300 millions de dollars.Depuis sa création en 2013 la banque a levé 513 millions de dollars. La valorisation de N26 est désormais estimée à 2,7 milliards de dollars. Présente dans 24 pays européens, elle envisage de se lancer aux États-Unis en 2019. En France N26 revendique 600 000 clients (2,3 millions en Europe).

Direct live

La banque en ligne ING Direct change de nom pour devenir… ING. « Le passage d’ING Direct à ING permet de réaffirmer le positionnement de simplicité de la marque », explique la banque. Cette simplification s’inscrit également dans une « démarche d’harmonisation » internationale des différentes filiales du groupe néerlandais ING.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Alipay, la solution de paiement mobile du e-commerçant chinois Alibaba, compterait plus de 1 milliard d’utilisateurs dans le monde. Certes 700 millions d’utilisateurs sont des chinois, mais Alipay a aussi connu ces dernières années un fort développement dans le reste de l’Asie, et notamment en Inde.

Économies digitales

L’opérateur télécom belge Proximus a annoncé qu’il allait supprimer 1900 emplois au cours des 3 prochaines années. Une vaste restructuration (13 % des effectifs) que l’opérateur préfère qualifier de « transformation vers le digital ». L’objectif reste cependant bien d’économiser 240 millions d’euros d’ici 2022 « afin de rester pertinent sur le marché et poursuivre les investissements nécessaires dans les réseaux, l’innovation et le contenu », explique-t-on chez Proximus.

On bulle

Pepsi (la boisson au cola) change de slogan et passe de « Live for now » (vivez le moment présent) à « For the Love of It » que l’on pourrait traduire par « Par passion » ou « Parce ce qu’on aime ça ». Je verrais bien le prochain slogan être « Love it Now ».

Qui a dit ça ?

« Les entreprises qui aujourd’hui traversent des difficultés, sont d’abord des entreprises qui doivent faire face à des crises de confiance. »
C’est Marc Benioff, le patron de Salesforce. Quand les clients n’ont plus la foi…

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 608

Édition du mercredi 9 janvier 2019


Dans le journal d’aujourd’hui Tim (Cook) et Mark (Zuckerberg) nous dévoilent ce qu’ils vont faire en 2019. En gros, il s’agit de rendre le monde meilleur. J’espère qu’ils auront assez de 12 mois pour remplir leur mission.

Langue vivante 1

Google Assistant, l’assistant vocal virtuel de Google, va disposer d’un mode traduction instantanée (interpreter mode). Il permettra à deux personnes d’échanger en temps réel dans des langues différentes. Presque en temps réel en vérité car l’assistant transpose d’abord la voix en texte avant de la restituer en voix dans la langue de l’interlocuteur. Cela crée encore un petit décalage entre les deux conversations. Google Assistant comprend pour le moment 27 langues (qu’il peut détecter automatiquement). (Ici une vidéo dans laquelle le nouveau mode est mis en scène dans une boulangerie française !)

Le défi de Mark

Chaque année Mark Zuckerberg (le patron de Facebook) se lance un défi. Apprendre le mandarin, visiter tous les États américains, lire 25 livres… constituaient quelques-uns des challenges qu’il s’était lancé les années précédentes. Son challenge pour 2019 ? « Organiser une série de discussions publiques sur l’avenir de la technologie dans la société – les possibilités, les défis, les espoirs et les inquiétudes. ». On dirait un sujet de rédaction de collège. Zuckerberg, explique en gros qu’il s’agit pour lui de sortir de sa peau d’ingénieur pour envisager le futur de la technologie sous d’autres aspects que ceux purement techniques.

La voix de l’Amérique

53 millions d’américains, soit 21 % de la population de plus de 18 ans, posséderaient une enceinte vocale intelligente. Malgré un taux de pénétration qui a progressé de 35 % en 1 an, l’adoption reste modeste. 53 % des propriétaires de ces assistants vocaux les utilisent au moins 1 fois par jour. 16 % ne les utilisent jamais ! (Étude NPR et Edison Research réalisée du 26/12 au 30/12/2018 auprès de 1002 personnes)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

La fréquentation des centres commerciaux français a baissé de 1,7 % en 2018 selon l’indice du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC). La faute au beau temps et aux gilets jaunes, explique le CNCC.

Quoi de neuf docteur ?

Tim Cook, le patron d’Apple, a le sens du suspense. « Vous allez voir, nous allons annoncer de nouveaux services cette année », a-t-il déclaré lors d’une interview à la chaîne de télé américaine Cnbc. « On travaille dessus depuis plusieurs années. Je crois que ça va devenir quelque chose de super important », a ajouté Tim. Mais alors quelle est cette chose, Tim ? On n’en saura pas beaucoup plus sinon que ça concernera la santé. Dans un excès de modestie Cook précise quand même que d’ici quelques années lorsqu’on évoquera le nom d’Apple on dira : « La contribution la plus importante d’Apple à l’humanité s’est faite dans le domaine de la santé ». Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours.

Adios

Alejandro Reynal a annoncé qu’il allait quitter Atento, entreprise dont il était le pdg depuis 2011. Ancienne filiale de l’opérateur espagnol Telefonica, Atento est aujourd’hui l’un des leaders de la gestion de la relation client en Amérique Latine. Alejandro Reynal restera cependant à la tête d’Atento jusqu’à la nomination d’un nouveau pdg.

Qui a dit ça ?

« Rien n’a autant bouleversé le marketing que la technologie et les données. Il y a aujourd’hui des directeurs marketing qui ont des budgets technologiques plus importants que celui du directeur informatique de leur entreprise. » 
C’est Raja Rajamannar, le directeur marketing de Mastercard.
(Marketing Dive)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 607

Édition du mardi 8 janvier 2019


Un journal du jour dans laquelle on fait sauter la banque et où Amazon fait sauter la bourse.

La plus grosse

Amazon est depuis hier la société avec la plus grosse valorisation boursière mondiale devant Microsoft. Si vous souhaitez racheter les actions Amazon, vous allez devoir faire un chèque de 797 milliards de dollars. Ne tremblez pas.

Faites sauter la banque

BNP Paribas connait depuis le milieu de la matinée une grosse panne qui empêche les clients de se connecter à leur compte (application mobile et site web) et de se servir de leur carte bancaire. Les services n’ont pas été rétablis à l’heure où nous écrivons ces lignes (soit 4 heures après le début de l’incident).

Auto-stop numérique

Les constructeurs automobiles allemands, Audi, BMW et Daimler, déploient en Europe un nouveau service de covoiturage. C’est leur filiale commune Here Mobility (une place de marché de la mobilité, elle-même filiale de Here Technologie) qui lance l’application SoMo. Somo (pour Mobilité Sociale), réunit un ensemble d’acteurs de la mobilité (privés et publics) et se présente justement comme le réseau social de la mobilité. Il s’agit à l’intérieur de l’application de trouver le mode de déplacement le plus approprié pour se déplacer d’un point A vers un point B (y compris gratuitement) et d’arbitrer entre différentes solutions offertes. SoMo permet aussi de créer des groupes avec des besoins de déplacement communs, notamment à l’occasion d’un événement (concert, match de foot…). SoMo est pour le moment lancé dans une quinzaine de villes en Europe, dont Nice en France. SoMo se présente comme une alternative « sociale » aux plateformes comme Uber.

Finare regroupe l’ensemble de ses activités centre de contacts sous la marque Teletech Int, entreprise que le groupe de services (47 millions de CA) dirigé par Karim Irouche avait racheté en 2016. Les centres d’appels Finare, Nelson & Nelson et Wecan, spécialisés dans la bancassurance, opéreront donc désormais sous le nom Teletech Int.

Le courtier d’assurance Aon France vient d’annoncer le rachat de Chapka Assurances, entreprise spécialisée dans la vente de contrat d’assurance voyage en ligne.

Demande d’assistance

Selon Google, son assistant personnel vocal, Google Assistant, devrait être présent sur 1 milliard d’appareils d’ici la fin du mois de janvier (contre 500 millions en mai dernier). Qu’on ne s’y trompe pas, même si la vente des enceintes vocales progresse, Google Assistant est principalement présent sur les téléphones mobiles Androïd. De son côté, Amazon annonce que 100 millions d’appareils intègrent désormais son assistant personnel intelligent, Alexa.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Qui a dit ça ?

« Nous vivons dans une époque où tout le monde veut être un influenceur et avoir de l’importance. Si vous pouvez vraiment reconnaître les clients lorsqu’ils arrivent à votre hôtel et leur donner l’impression qu’ils sont spéciaux, vous savez que vous allez peut-être obtenir quelques messages sur les réseaux sociaux et une bonne critique. »

C’est Brandon Ehrhardt, le directeur des programmes de fidélité d’Expedia. Va arriver une époque où les clients ne paieront plus qu’en avis et messages sur les réseaux sociaux. Vous prenez la carte Avis Express ?
(Loyalty 360)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 606

Édition du lundi 7 janvier 2019


Un journal du jour dans laquelle on joue les rois mages. On vous dévoile les grandes tendances de 2019. Si vous n’êtes pas convaincu par nos prophéties, on vous a aussi gardé une part de galette.

Roi Mage

C’est l’exercice obligé de ce début d’année. Les prévisions et tendances pour 2019. Je vous livre les miennes. Elles sont le résultat d’une méthode scientifique rigoureuse, appelée « le doigt mouillé ». 1/ Le paiement instantané. L’atout des banques traditionnelles pour se relancer dans la compétition face aux nouveaux acteurs bancaires 2/ La sécurité informatique. Tout le monde est vulnérable. Il y a peu de chance que les clients vous fassent confiance s’ils ne sentent pas en sécurité. 3/ L’automatisation des processus d’encaissement. On ne passe plus à la caisse. Les commerçants vont y aller de leurs expérimentations diverses. 4/ La vérité économie. Dans le monde virtuel tout peut être faux. On questionne les données et les informations qui nous parviennent. On passe des big data aux vraies data. 5/ Le petit vélo électrique. Léger, maniable et pliable. On oublie la trottinette.
Je peux aussi vous donner les résultats du Loto des 52 prochaines semaines sur consultation privée.

Décaissement

La banque d’investissement RBC Capital Markets a calculé que les Amazon Go, les magasins sans caisse d’Amazon, pourrait peser 4,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2021. La banque retient pour son estimation, un parc de 3000 magasins, un panier moyen de 10 dollars par client et une moyenne de 550 clients par jour. (Je n’ai pas refait le calcul).

Ça fuse

Depuis le 1er janvier 2019 Acticall et Sitel ne forment officiellement plus qu’une seule entité. C’est en 2015 qu’Acticall, un des leaders français de la gestion de la relation client, a racheté l’américain Sitel. C’est pourtant sous le nom Sitel que les 75 000 salariés du groupe dans le monde seront désormais réunis.

Pour ceux qui aiment Numériq1
Vous pouvez désormais soutenir très facilement votre newsletter préférée (je sais que vous en aimez d’autres…) grâce à Tipeee, la plateforme de financement participative. À partir de 1 euro vous participez à la création quotidienne de la newsletter.

Les plus gros gestionnaires de centres de contacts en Allemagne en 2018 selon le classement du site allemand One to One : 1/ Arvato CRM Solutions (1,3 milliards d’euro de CA) 2/ Capita Customer Service (300 millions d’euro de CA) 3/ Ströer Dialog Group (273 millions d’euro de CA)

Zapping

Selon les estimations du magazine américain Quartz, Netflix aurait produit 1500 heures de programmes originaux en 2018. 66 % de ces productions originales étaient des séries, suivi à 11 % par les documentaires et 10 % pour les films. Quartz a fait le calcul, il aurait fallu passer 4 heures tous les jours de l’année devant un écran pour tout visionner.

Qui a dit ça ?

« En peu de temps, nous sommes passés du statut de bouton sur un site Web à celui d’un des plus grands facilitateurs du commerce mondial. »

C’est Dan Schulman, le pdg de PayPal dans sa lettre annuelle aux salariés.

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr

Numéro 605

Édition du vendredi 4 janvier 2019


Bonjour,
Une lettre du jour dans laquelle on vous propose de gagner de l’argent au volant d’un camion et de tout dépenser à la bourse. Vous n’êtes pas obligé de suivre nos conseils.

Commerce intelligent

28 % des 250 plus grandes entreprises mondiales du commerce de détail ont introduit en 2018 des technologies d’intelligence artificielle dans leurs processus (41 % si on ne retient que le top 100). On parle ici des technologies d’apprentissage automatique (machine learning), de reconnaissance du langage naturel, de chatbot ou d’analyse d’image. Les entreprises françaises du secteur sont particulièrement en pointe avec 37 % d’adoption, devant les États-Unis à 25 % et juste derrière le Royaume-Uni à 39 %. Une pénétration qui se focalise aujourd’hui sur les processus clients avec 74 % des projets déployés qui concernent des utilisations orientées service client (au sens large si on inclut les ventes et le marketing) contre 26 % pour les opérations de production. (Étude Capgemini – Building the retail superstar)

Même pas mal

Alors que l’action Apple a été chahutée hier en Bourse (moins 10 % dans la journée), après des prévisions de revenus inférieures aux attentes, le constructeur de l’iPhone célèbre les performances de son magasin d’application (l’App Store). Entre Noël et le jour de l’an, en 1 semaine donc, les clients d’Apple ont dépensé… 1,22 milliards de dollars sur l’App Store. Rien que le 1er de l’an 2019, ce sont 322 millions de dollars qui ont été dépensées en applications et en jeux. Un chiffre record selon la firme à la pomme.

Tu vas le bouger ton camion ?

2019, année de la livraison ? Walmart, le géant mondial de la grande distribution, a recruté en 2018 près de 1 500 chauffeurs pour sa flotte de livraison. 143 % de plus qu’en 2017 ! En accroissement net (départs divers), ce sont environ 700 chauffeurs qui sont venus s’ajouter à la flotte privée de l’enseigne. Compte tenu des difficultés de recrutement (le métier n’est pas facile), un jeune chauffeur poids-lourd Walmart pourrait gagner jusqu’à 86 000 dollars par an. Ils recrutent encore pour 2019, si ça vous tente.

Pour ceux qui aiment Numériq1
Vous pouvez désormais soutenir très facilement votre newsletter préférée (je sais que vous en aimez d’autres…) grâce à Tipeee, la plateforme de financement participative. À partir de 1 euro vous participez à la création quotidienne de la newsletter.

Les inscriptions pour l’édition 2020 de L’Élection du Service Client de l’Année viennent de s’ouvrir. Vous avez jusqu’au 15 mars pour candidater. Une matinée de présentation de l’événement est prévue le 31 janvier à Paris.

Nestlé a choisi de déployer globalement Workplace de Facebook, la version professionnelle du réseau, comme outil de communication interne pour ses 210 000 salariés.

Petites économies

Si vous deviez miser toutes vos économies sur une valeur technologique en 2019, choisissez Netflix. C’est en gros le conseil des analystes de Goldman. Ils prévoient une augmentation de 50 % du titre d’ici la fin de l’année. « Nous restons persuadé que l’investissement de Netflix dans le contenu, la technologie et la distribution continuera de stimuler la croissance du nombre d’abonnés bien au-delà des attentes, tant aux États-Unis qu’à l’échelle internationale. », expliquent-ils. Netflix, c’est comme le Livret A, les images en plus.

Qui a dit ça ?

« Google, Amazon et Facebook suivent la même stratégie. Ces géants technologiques bénéficient d’un privilège de plateforme, c’est-à-dire qu’ils ont la possibilité de donner la priorité à leurs propres produits ou services par rapport à ceux de leurs concurrents qui dépendent de leurs plateformes. En faisant cela ils prétendent améliorer leurs produits au bénéfice des clients. En réalité, une entreprise qui aurait un meilleur produit ou service serait de toute façon écrasée car ce sont ces géants qui contrôlent le jeu tout en y jouant. »

C’est Sally Hubbard, l’ancienne adjointe au procureur du bureau antitrust de New York. (CNN)

Recevez Numériq1 tous les jours sur votre email 
(On ne partage votre adresse avec personne)

Joindre la rédaction : redaction(at)numeriq1.fr