N° 594 - Lundi 12 novembre 2018

Flashé !

Flashe

Bonjour,
Ça sent déjà les guirlandes et le sapin… Première lettre de la saison dans laquelle on a écrit le nom du Père Noël… Et comme on y croit bien fort au gros bonhomme rouge, on vous invite à ne pas refermer cet email sans avoir lu notre appel tout en bas de la newsletter.

PS : Carton rouge ! Dans la dernière lettre j’ai voulu faire le malin en parlant foot. J’ai ainsi écrit qu’Adidas était l’équipementier de l’équipe de France de football. Vous avez été quelques uns à me rappeler (sympathiquement) que depuis 2011 c’est en réalité la virgule de Nike qui orne le maillot des bleus.


Franck Mayans

7 milliards d’expériences

Le géant allemand du logiciel de gestion d’entreprise, SAP, va racheter Qualtrics pour un montant (phénoménal) de 7 milliards d’euros. L’entreprise américaine Qualtrics (400 millions de dollars de CA attendu en 2018) se présente comme le spécialiste des plateformes de gestion des 4 expériences clés de l’entreprise (expérience client, employé, produit et marque). « Le rapprochement entre SAP et Qualtrics confirme que la gestion de l’expérience est la nouvelle frontière de l’innovation technologique », a commenté Bill McDermott, le pdg de SAP.

Comme une lettre à la Poste

Ma French Bank, la banque en ligne de La Poste, sera lancée avant l’été, a annoncé Rémy Weber, le président du directoire de la Banque Postale, dans une interview aux Echos. Optimiste, Rémy Weber table sur 1 million de clients d’ici 5 ans pour Ma French Bank. « Nous voulons sortir une offre différente des autres, avec entre autres du crédit à la consommation et du crowdfunding », a-t-il expliqué.

Noël à la télé

La fin de l’année, c’est la fête à la télé au niveau publicitaire. En 2017, entre novembre et décembre (entre Black Friday et Noël), 62 % des dépenses publicitaires des 10 plus gros distributeurs américains (Walmart, Target, Best Buy, Home Depot, Lowes, Amazon, Macy’s…) sont allées vers les écrans télé. Le canal digital arrive loin derrière avec 21 % des dépenses publicitaires. Facebook à 6 % des investissements publicitaires sur la période fait à peine mieux que la presse écrite (5 %) et la radio (5 %). Le Père Noël regarde la télé, c’est sûr. (Kantar Media)
Espace partenaire
La Publicité dans la newsletter c'est ici
Total a choisi le prestataire spécialisé Deafi pour rendre son service consommateur accessible aux sourds et malentendants. Ce sont 10 vidéo-conseillers et interprètes en langue de signes qui seront affectés aux traitements des demandes des clients du pétrolier français.

Flashé !

La CNIL demande à l’entreprise Vectaury, spécialiste de la collecte de données sur les applications mobiles à des fins publicitaires, de se conformer à la loi « Informatique et Libertés ». Selon la CNIL, Vectaury procède au traitement des données de géolocalisation des utilisateurs mobiles sans recueillir leur consentement préalable. La jeune entreprise française (créée en 2014 sous le nom Adnow)) compte une centaine de clients parmi lesquels on trouve Audi, Système U, Monoprix, l’Oréal…

Qui a dit ça ?

« Parfois, je rencontre des dirigeants avec de grandes responsabilités qui pensent que l'intelligence artificielle est une sorte de poudre magique que l'on répand sur une organisation et qui d’un coup devient plus intelligente. En fait, la mise en œuvre réussie de l'intelligence artificielle est un long processus. » (MIT Technology Review)

C’est Andrew Moore, le directeur du département intelligence artificielle de Google. Long d’accord, mais il faut compter jusqu’à combien pour que ça marche après avoir versé la poudre ?

On a absolument besoin que vous alliez braquer, là tout de suite, votre directeur financier.

Faites ça gentiment quand même.

Pour que la newsletter Numériq’1 puisse continuer à paraître tous les jours en 2019 j'ai besoin de toi, ami lecteur.
Participe au capital soutien Numériq'1 (un abonnement volontaire).
L'objectif est de rassembler 10 000 euros de soutien, soit 50 actions de soutien de 200 euros.

Rien à payer aujourd'hui. Prenez juste une option.

a/ Si le 30 novembre les 50 actions ont été souscrites, on vous envoie un magnifique mot de remerciement, votre bulletin de soutien, votre facture, et on écrit votre nom (et/ou celui de votre entreprise) en gros en tête d’une des newsletter de décembre.

b/ Si le 30 novembre les 50 actions n’ont pas été souscrites, on ne vous envoie rien… si quand même un magnifique mot de remerciement (accompagné de mon CV !).

Si cette première phase se passe bien on renouvelle l’opération à partir de janvier jusqu’à 200 abonnements volontaires.


Comment faire : il suffit d’envoyer « je réserve X option(s) d’abonnement volontaire à 200 euros TTC soit XXX euros TTC » à l'adresse soutien@numeriq1.fr (ou par retour de mail).

Vous remplacez évidemment X par le nombre d'abonnements (1 ou plus) que vous souhaitez réserver !

Faites des heureux !

Invitez vos meilleurs collègues à découvrir Numériq'1 !
Numeriq1Dessin2
twitter