N° 593 - Vendredi 9 novembre 2018

Champion du monde

ChampionDuMonde

Bonjour,

On a absolument besoin que vous alliez braquer, là tout de suite, votre directeur financier.

Faites ça gentiment quand même.
Pour que la newsletter Numériq’1 puisse continuer à paraître tous les jours en 2019 on a besoin de toi lecteur.
Voilà l’offre. On ouvre notre capital… notre capital soutien (un abonnement volontaire).
On a besoin de lever 10 000 euros de soutien, soit 50 abonnements volontaires de 200 euros. Rien à payer pour le moment. Prenez une option.
a/ Si le 30 novembre les 50 actions ont été souscrites, on vous envoie un joli mot de remerciement, votre bulletin de soutien, votre facture, et on écrit votre nom (et/ou celui de votre entreprise) en gros en tête d’une des newsletter de décembre.
b/ Si le 30 novembre les 50 actions n’ont pas été souscrites, on ne vous envoie rien… si quand même un joli mot de remerciement (accompagné de mon CV !).
Si cette première phase se passe bien on renouvelle l’opération à partir de janvier jusqu’à 200 abonnements volontaires. L’avenir de Numériq’1 est entre les mains de votre directeur financier.
Comment faire : il suffit d’envoyer « je réserve X option(s) d’abonnement volontaire à 200 euros TTC soit XXX euros TTC » à l'adresse soutien@numeriq1.fr (ou par retour de mail). Vous remplacez évidemment X par le nombre d'abonnements (1 ou plus) que vous souhaitez réserver !

Franck Mayans

La maison fait crédit

Amazon propose désormais avec Cofidis le paiement en plusieurs fois sur son site. Le service est baptisé PayMens et permet de payer jusqu’en 24 fois des achats (éligibles) compris entre 100 et 3000 euros. Le crédit est un crédit renouvelable classique jusqu’à 1000 euros.

Épicerie fermée

La transformation du commerce physique n’est pas un mythe. C’est Stewe Rowe, le patron de l’enseigne britannique Marks and Spencer, en difficulté ces derniers temps, qui le confirme encore une fois : « Juste pour conserver notre part de marché il faut que nous réalisions un tiers de notre activité en ligne d’ici les 5 prochaines années ». En revanche, pour ce qui est des produits alimentaires, le e-commerce ne semble pas être la solution pour Stewe Rowe, « on reste très intéressé par ce qui se passe en matière d’épicerie en ligne, mais nous ne nous précipiterons pas dans un domaine qui ne rapporte pas d’argent… ce n’est pas un modèle viable. »

Champion du monde

Si Adidas a annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 8 % au 3e trimestre 2018, l’équipementier de l’équipe de France de foot indique que cette croissance est due en grande partie (non, non, pas à la performance de notre équipe nationale) aux revenus issus de la vente directe en ligne de ses produits aux consommateurs, revenus qui ont progressé de 76 % en 1 an.
Espace partenaire
La Publicité dans la newsletter c'est ici
La banque en ligne allemande N26 se déploie en Suède, Danemark, Norvège et Pologne. Lancée en 2015 à Berlin, présente en France depuis 2017, N26 est désormais disponible dans 22 pays européens.

On ne rend pas la monnaie

Edenred (Ticket Restaurant…) rachète pour 600 millions de dollars Corporate Spending Innovations (CSI), entreprise américaine spécialisée dans les technologies de paiement. Edenred explique que cette acquisition va lui permettre de se développer à la fois sur le segment des solutions de paiement pour les entreprises et d'accroître sa présence aux États-Unis.

Guerre des étoiles

Disney lancera en 2019 Disney +, un service de streaming vidéo destiné à concurrencer Netflix. Disney annonce déjà qu’il retirera tous ses films et séries de Netflix à partir de 2019 pour les rapatrier vers son propre service.

Qui a dit ça ?

« De nombreuses entreprises veulent être présentes sur les réseaux sociaux pour de mauvaises raisons. Soit Parce qu’elles imaginent qu’elles doivent absolument y être ou soit parce qu’elles pensent que toutes les autres entreprises le font. Ce ne sont pas de bonnes raisons. Il faut être sur les réseaux sociaux si vos clients y sont et ont besoin d’interagir avec vous sur ce canal. » (The Drum)

C’est Jessica Liu, analyste chez Forrester. Vous pouvez maintenant supprimer votre page Facebook sans culpabiliser.

Faites des heureux !

Invitez vos meilleurs collègues à découvrir Numériq'1 !
Numeriq1Dessin2
twitter